Publicités

Gazoduc Nord Stream 1 : la Russie prétend ne pas pouvoir récupérer une turbine « essentielle » à cause des sanctions

Les livraisons de gaz par Nord Stream vers l’Europe sont toujours faibles, à moins de 20% des capacités de l’infrastructure et devraient encore chuter dans les prochaines semaines. Moscou s’abrite derrière l’impossibilité de récupérer, à cause des sanctions selon Gazprom, une turbine présentée comme « essentielle » au fonctionnement du gazoduc. Une situation humiliante pour les Allemands et les Canadiens qui se sont résolus à renvoyer à tout prix cette turbine Siemens en maintenance au Canada pour tenter de relancer les exportations de gaz.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :