Santé, éducation : « Il faut recréer un marché du travail dynamique dans les professions et les secteurs régulés par l’Etat »

Le consultant Charles de Froment, spécialiste de l’éducation, observe, dans une tribune au « Monde », que l’absence d’un véritable marché du travail nuit gravement à l’accomplissement des missions de service public, et propose trois pistes d’amélioration.
%d blogueurs aiment cette page :