« La foi dans les vertus de la mondialisation a longtemps ralenti la volonté régulatrice des gouvernements »

Depuis huit ans, l’ONU travaille, plutôt discrètement, à un traité contraignant les entreprises à respecter les droits humains, observe Antoine Reverchon, journaliste au « Monde », dans sa chronique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :