Notre-Dame-des-Landes : des luttes après la lutte

Déjà quatre ans que le projet aéroportuaire a été définitivement abandonné, en large part grâce aux « zadistes ». Ceux qui sont restés ont gagné des droits sur des terres, pas tout à fait celui d’y vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :