Airbus devra cravacher pour tenir ses objectifs 2022

Après huit mois en 2022, le constructeur européen n’est sans doute pas là où il l’espérait en début d’année. Forcé de revoir ses objectifs de livraison à la baisse il y a deux mois, Airbus fait le point après l’été. Et il va devoir cravacher pour tenir ses engagements, tout en préparant son développement sans précédent pour les prochaines années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :