La course mondiale à l’hydrogène en mer passera par Nantes

Les éoliennes en mer produisent de l’électricité. Elles pourraient aussi produire de l’hydrogène, comme veut le montrer au plus vite et avant tout le monde l’usine pilote flottante de Lhyfe, jeune pousse française aux ambitions mondiales.
L’enjeu est énorme, l’hydrogène étant à ce jour le principal moyen de verdir chimie, industries et transports lourds, à condition qu’il soit produit à base d’énergie bas carbone.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :