Nucléaire : la grève pour les salaires a été très suivie, cinq réacteurs d’EDF concernés par les débrayages.

La grève pour les salaires a été particulièrement suivie dans le secteur nucléaire, où l’on a observé une baisse de la production d’énergie de 3,5 gigawatts (GW) en début d’après-midi, à laquelle s’ajoutait une diminution de 470 mégawatts (MW) de la production d’hydroélectricité, soit 8,8% de la production totale d’énergie.
%d blogueurs aiment cette page :