TotalEnergies visé par une plainte pour complicité de crimes de guerre en Ukraine

Deux associations ont porté plainte à Paris pour complicité de crimes de guerre contre le groupe français TotalEnergies, accusé d’avoir continué à exploiter un gisement en Russie et permis de fabriquer du carburant utilisé par des avions russes dans le conflit en Ukraine, a appris vendredi l’AFP de source proche du dossier.
Cette plainte a été déposée jeudi auprès du procureur national antiterroriste, compétent pour les crimes de guerre, par l’association basée en France Darwin Climax Coalition et l’association ukrainienne Razom we stand, qui appelle à imposer un embargo sur les importations d’énergie fossile de Russie.
Sollicité par l’AFP, le groupe français a dénoncé des accusations « outrancières », « diffamatoires » et « infondées ».
%d blogueurs aiment cette page :