L’Afrique du Sud plongée dans le noir

Les coupures de courant, de six à onze heures par jour, ont dévoilé la gestion désastreuse par les responsables politiques sud-africains d’Eskom, la compagnie publique d’électricité.

%d blogueurs aiment cette page :