Dacia surfe sur le marketing des petits prix


Quand l’inflation gronde, Dacia prospère. La marque bon marché de Renault progresse et attire une nouvelle clientèle. Elle entend doubler son volume de 1 à 2 millions de véhicules par an d’ici 2030 en abandonnant son image plutôt rustique.
%d blogueurs aiment cette page :