Chez Euronews, les motifs d’inquiétude se multiplient au sein de la rédaction

Une trentaine de journalistes de la chaîne d’informations paneuropéenne déplorent que la majorité des sujets concernant le Qatar soient dorénavant couverts depuis Doha. Un bureau dans lequel les salariés ne seraient pas formés pour le « news », mais davantage pour des magazines sponsorisés.
%d blogueurs aiment cette page :