Le coût du bouclier tarifaire s’alourdit de 6 milliards d’euros supplémentaires

Approuvé par le sénat, le montant du dispositif a été révisé à la hausse pour couvrir d’une part les besoins des structures collectives d’habitat comme les EHPAD ou les casernes de gendarmerie, et d’autre part combler le manque à gagner des producteurs d’électricité à partir des énergies renouvelables.
%d blogueurs aiment cette page :