Immobilier: le marché se refroidit


En 2022, le marché belge de l’immobilier a connu une baisse d’activité et une croissance des prix largement sous l’inflation. A la clé: une baisse réelle du prix des maisons et encore plus des appartements.
%d blogueurs aiment cette page :