Publicités

Bien-être animal : une préoccupation croissante

Restés longtemps figés dans une relation homme-machine théorisée par Descartes, les rapports de l’homme à l’animal n’ont cessé d’évoluer ces dernières années avec la reconnaissance de droits croissants pour les animaux. Depuis 2015, le code civil leur attribue la qualité d’être sensible, un statut juridique plus protecteur.

Source
Auteur: La Rédaction

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :