Ile-de-France

J. Ramos : « La réforme institutionnelle qui tarde est un facteur d’instabilité »

Satisfait de la reprise et de l’annonce du calendrier du Grand Paris express, José Ramos, président de la Fédération régionale des travaux publics d’Ile-de-France, espère que les arbitrages sur l’organisation institutionnelle de l’Ile-de-France interviendront rapidement afin d’offrir de la visibilité aux entreprises du secteur. Et pour les Jeux olympiques, il prévient : il faut viser décembre 2023 pour être prêt à l’été 2024.

Ce contenu est disponible pour les abonnés seulement. Visitez le site et authentifiez vous pour le lire.

Cet article J. Ramos : « La réforme institutionnelle qui tarde est un facteur d’instabilité » est apparu en premier sur Le journal du Grand Paris – L’actualité du développement économique d’Ile-de-France.