Publicités

Signature de la convention pour la police municipale

La sécurité est une préoccupation fortement exprimée par les Bezonnais. Mais si des actions ont été mises en place par la municipalité (création du CLSPD par exemple) celles-ci n’ont pu compenser les conséquences de la transformation du commissariat de Bezons par l’État en simple poste de police, ainsi que la baisse considérable des effectifs de policiers sur la ville et la présence accrue des trafics de cannabis.

Aussi, après une large consultation de la population en mai et juin 2016 sur ces questions de sécurité, la ville a mis en place un comité consultatif sur la sécurité publique. Celui-ci s’est réuni 7 fois entre 2017 et 2018. Sur proposition de Dominique Lesparre, maire, le Conseil municipal de Bezons du 22 février 2017 décidait de la création d’un service de police municipale constitué de neuf postes de gardiens-brigadiers et d’un poste de chef de service.

738 000 euros ont été inscrits au budget 2018 pour la création de cette police municipale et les premiers policiers municipaux arriveront au second semestre de cette année.
Pour que sa création soit autorisée par l’État, la ville a travaillé à la réalisation de deux documents obligatoires : le diagnostic de sécurité de Bezons et le projet de convention entre la police municipale de Bezons et les forces de sécurité de l’État. Documents qui ont été présentés et adoptés en Conseil municipal.

Ces deux documents ayant maintenant reçu l’aval des services de l’État, Monsieur le Préfet du Val-d’Oise et Monsieur le Maire de Bezons ont signé la convention entre la police municipale de Bezons et les forces de sécurité de l’État ce jeudi 14 juin à l’Hôtel de ville.


Go to Source
Author:

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :