Publicités

La bétonisation de Puteaux entraîne la destruction de notre patrimoine

PatrimoineCe week-end, la France célèbre partout son patrimoine. A Puteaux, la bétonisation accélérée et le désintérêt de la municipalité pour notre histoire collective entraînent la disparition d’une grande partie de la mémoire architecturale de la ville.

Ainsi en février dernier,  la municipalité de Puteaux a fait détruire l’un des derniers ateliers d’usine de la ville, au 3 rue Ampère (photo ci-contre). Ce bâtiment, qui appartenait à la commune, possédait une magnifique verrière témoignage de l’architecture industrielle des 19e et 20e siècles.
Nous proposions de le rénover pour en faire un lieu d’activités pour de jeunes créateurs d’entreprises.

La municipalité prévoit aussi de détruire le vieux cinéma de Puteaux construit en 1895 au 3 bis rue Gerhard (photo ci-dessous). Cette salle a été fréquentée par les habitants de Puteaux et les ouvriers qui travaillaient dans les nombreuses usines qui couvraient alors notre ville. Ont été données ici les 1ères projections cinématographiques, quelques années seulement après l’invention des frères Lumières. Nous proposons de transformer cet ancien cinéma en lieu culturel et artistique dédié aux enfants des écoles de la ville.

IMG_9262

6a00d8341c339153ef01b7c93c07d5970b-800wi

Autre preuve du désintérêt de la municipalité pour le patrimoine de notre ville : des dégradations ont été causées à la vieille église de Puteaux (photo ci-contre). 

En janvier 2015, le curé de Puteaux, de retour de congés, a la surprise de découvrir l’intérieur de la vieille église peint en rouge et violet ! La mairie a réalisé ces travaux durant son absence sans le prévenir et sans demander d’autorisation au service des monuments historiques. Alerté, le ministère de la culture a ordonné la remise en état de ce monument classé du 16e siècle.

Au lieu de reconnaître ses torts et de payer les réparations, la municipalité a lancé une souscription pour faire supporter les travaux par des donateurs extérieurs ! Au moins 700.000 euros sont nécessaires. A ce jour, seuls 2.000 euros ont été recueillis... 
Nous proposons que la municipalité, fautive et responsable, assure le financement intégral de ces réparations.

Le patrimoine ancien de Puteaux est en danger. C’est notre mémoire collective. Celle qui nous rappelle d’où l’on vient et où nous voulons aller. A nous de sauver cette histoire en interpellant les élus responsables en notre nom de gérer ces bâtiments anciens.
Vous pouvez déjà compter sur nous.
Christophe Grébert 


Go to Source
Author: Christophe Grébert

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :