Publicités

Tour piéton du Grand Paris, c’est reparti pour 11 jours de randonnées urbaines

Découvrir le tracé des futures lignes du Grand Paris express et réfléchir à la place des piétons dans la métropole tout en contribuant à mieux faire connaitre des parcours accessibles de pied ferme mêlant culture, paysages et nature : c’est l’objectif du deuxième Tour piéton du Grand Paris, organisé du 19 au 29 août 2021 par Enlarge your Paris, en partenariat avec la Société du Grand Paris.

Le principe : relier chaque jour, en marchant, deux gares du futur réseau du Grand Paris express en traversant des espaces naturels, thématique choisie pour cette édition 2021. A chaque étape, les participants pourront ainsi découvrir des paysages grand-parisiens (l’ancienne plaine des Vertus autour d’Aubervilliers et de la Plaine Saint-Denis, la Seine, les canaux, les forêts de l’ouest parisien, les plateaux de Saclay et de l’Hurepoix, les îles de Créteil…) et seront reçus dans les lieux culturels et agricoles qui font le Grand Paris (Vive les Groues à Nanterre, les Ateliers Médicis à Clichy-sous-Bois…).

Devant les étangs de Corot, à Ville d’Avray, lors du Tour piéton du Grand Paris, en août 2020. © Jgp

Dessiner une carte du Grand Paris des espaces verts et de la culture

Comme en 2020, un expert (urbaniste, géographe, botaniste…) ou un artiste se joindra chaque jour au cortège pour partager son regard sur la métropole tandis que les marcheurs seront invités à commenter et à améliorer le tracé. « Nous sommes en train de produire la première carte piétonne contributive du Grand Paris, écrite par 500 marcheurs l’année dernière et tous ceux qui viendront cette année, explique Vianney Delourme, cofondateur d’Enlarge your Paris. Depuis le départ, notre idée est de dire que le piéton passe partout, y compris à travers les coupures urbaines ».

A Rueil-Malmaison, lors du Tour piéton du Grand Paris, en août 2020. © Jgp

Vianney Delourme, lors du Tour piéton du Grand Paris, en août 2020. © Jgp

Chaque participant pourra ainsi renseigner une carte du trajet produite par l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) avec des gommettes : rouge pour les repoussoirs à piétons, vert pour les espaces naturels, jaune pour le patrimoine et la culture, rose pour les coups de cœur. « Il y a également de la place pour l’expression libre et les commentaires », ajoute Vianney Delourme, précisant que le fruit de ce travail collaboratif et déambulatoire alimentera la future carte du Grand Paris des espaces verts et de la culture qui sera produite à l’automne avec l’Apur.

Infos et inscriptions sur le site d’Enlarge your Paris.

Programme du Tour piéton du Grand Paris 2021

Jeudi 19 août : « Les Rivières du Nord », balade d’Ecouen à Villepinte par le triangle de Gonesse.

Départ de la gare d’Ecouen-Ezanville (RER D). Arrivée en gare du parc des Expositions de Villepinte (RER B). Parcours de 18 km autour du tracé de la ligne 17 du Grand Paris express, à la découverte des rivières du Val d’Oise et de Seine-Saint-Denis : le Petit Rosne et le Croult, qui se rejoignent peu avant l’aéroport du Bourget et filent se jeter dans la Seine, à Saint-Denis.
Au programme : interventions d’Eric Chenal, directeur général du Syndicat intercommunal pour l’aménagement hydraulique des vallées du Croult et du Petit Rosne, de Khader Berrekla, architecte et DGA de Goussainville, de Thierry Crépin-Leblond, conservateur et directeur du Musée d’Ecouen, de Dominique Alba, directrice de l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur), découverte du Musée de la Renaissance d’Ecouen et de la ferme laitière des Condos à Arnouville, présentation du chantier de la gare GPE de Gonesse.

Vendredi 20 août : « La Plaine des vertus », balade du Bourget au Stade de France, par le Parc Valbon.

Départ de la gare du Bourget (RER B et future gare des lignes 16 et 17). Arrivée en gare de La Plaine – Stade de France (RER B). Parcours de 14 km autour du tracé de la ligne 17 du Grand Paris express, à la découverte de l’histoire maraichère de la Seine-Saint-Denis et du gigantesque Parc Valbon (400 hectares), au cœur du futur territoire olympique.
Au programme : interventions de Valentine Diguet, ethnobotaniste, des bergères de l’association Clinamen, et d’Antoine Sander de l’Association des Promeneurs de la Petite ceinture, concert de l’artiste américain Matt Chalk à la résidence artistique du Moulin Fayvon à La Courneuve, repas partagé avec Ranwa Stephan et les cuisinières de l’Ogresse à La Courneuve, visite des sites d’agriculture urbaine de la Sauge au Fort de l’Est (Saint-Denis) et d’Aubervilliers, présentation des chantiers des gares GPE du Bourget et La Courneuve Six routes.

Samedi 21 août : « Balcon sur Seine », balade de Bécon-les-Bruyères au Mont Valérien, par La Défense.

Départ de la gare de Bécon-les-Bruyères (Courbevoie, ligne J et future gare de la ligne 15 ouest). Arrivée en gare de Suresnes Mont-Valérien (lignes L et U du Transilien). Parcours de 14 km autour du tracé de la ligne 15 ouest, à la découverte des parcs et panoramas des Hauts-de-Seine.
Au programme : interventions de Stéphane Asseline, photographe pour l’Inventaire des patrimoines culturels de la région Ile-de-France et de Patrick Urbain, architecte, visite de la friche culturelle de Vive les Groues à Nanterre et du cimetière militaire américain du Mont Valérien, présentation de la friche culturelle de la Ferme du Bonheur à Nanterre, du chantier de Nanterre-les Groues (RER E) et des chantiers GPE de Bécon Les Bruyères, de La Défense et de Rueil-Malmaison/Mont Valérien.

Dimanche 22 août : « Quelques îles de la Seine », du Pont de Sèvres et Clamart par les berges de la Seine.

Départ de la station de métro du Pont de Sèvres (ligne 9 et future gare de la ligne 15 ouest). Arrivée en gare de Clamart (ligne N du Transilien, future gare de la ligne 15 sud), à la découverte d’une boucle de la Seine et de ses iles.
Au programme : visite guidée de la Manufacture et du Musée de Sèvres, découverte de la base nautique de l’Ile Monsieur et de l’Ile Seguin, rencontre avec l’apicultrice de l’Ile Saint-Germain, présentation des chantiers GPE du Pont de Sèvres, d’Issy-les-Moulineaux et de Clamart.

Lundi 23 août : « La Balade des deux forêts », du Pont de Sèvres à Versailles-Chantiers, par la forêt de Fausses-Reposes.

Départ de la station de métro du Pont de Sèvres (ligne 9 et future gare de la ligne 15 ouest). Arrivée en gare de Versailles-Chantiers (lignes C du RER et N et U du Transilien, future ligne 18 du Grand Paris express). Parcours de 15 km à la découverte des anciennes forêts royales de l’ouest parisien et des eaux de Versailles (ru Marivel, réservoir de Montbauron et Etangs Gobert).
Au programme : découverte du domaines de Saint-Cloud, des Etangs de Corot et de la forêt de Fausses-Reposes (et rencontre avec des bénévoles de l’association de protection de la Forêt de Fausses-Reposes), visite du quartier Bernard Jussieu à Versailles et découverte des œuvres street art avec Jonas Ramuz, fondateur de l’association Quai 36, visite de la ferme urbaine Nature et découverte, anciens Etangs Gobert, face à la gare de Versailles Chantiers et rencontre avec son créateur, Gilles Degroodt, et dégustation de produits de la ferme, présentation des chantiers GPE du Pont de Sèvres et de Versailles-Chantiers.

Mardi 24 août : « Saclay sur un Plateau », de Versailles-Chantiers à Bures-sur-Yvette, entre la Bièvre et l’Yvette.

Départ de la gare de Versailles-Chantiers (lignes C du RER et N et U du Transilien, future ligne 18 du Grand Paris express), arrivée en gare de Bures-sur-Yvette (RER B). Parcours de 19 km à la découverte du Plateau de Saclay et du système des eaux de Versailles.
Au programme : intervention de Valentine Diguet, ethnobotaniste, découverte de la Bièvre, des sentiers de randonnée du plateau de Saclay, de l’aqueduc de Buc et du système des rigoles de Louis XIV, visite de la ferme laitière de Viltain sur le Plateau de Saclay, dégustation de produits de la ferme, présentation des chantiers de Versailles-Chantiers et de Massy.

Mercredi 25 août : « Les rivières du Sud », de Lozère à Rungis

Départ de la gare Lozère (ligne B du RER), arrivée en gare de Rungis-La-Fraternelle (RER C). Parcours de 19 km à la découverte la vallée de l’Yvette.
Au programme : présentation du chantier des gares GPE du Moulon, d’Antony et d’Orly (lignes 18 et 14), visite et présentation du site ESS de Padaf à Antony face à la future gare du GPE, et du Château de Montjean/Les Calèches de Montjean.

Jeudi 26 août : « Au fil de la Bièvre », de Massy à Arcueil-Cachan

Départ de la gare de Massy-Palaiseau (RER B, future ligne 15), arrivée en gare de Gentilly (RER B). Parcours de 18 km à la découverte du Plateau de l’Hurepoix, entre les vallées de la Seine et de la Bièvre.
Au programme : visites du Parc départemental de Sceaux et de la Roseraie départementale de L’Hay-les-Roses, intervention de Patricia Pelloux de l’Apur sur les enjeux de renaturation de la Bièvre et de Valentine Diguet, ethnobotaniste, présentation des chantiers GPE de Massy-Palaiseau et d’Arcueil-Cachan.

Vendredi 27 août : « La Marne en boucle »

Départ de la station de métro Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort (ligne 8 du métro) et arrivée en gare de Saint-Maur-Créteil (RER A, future ligne 15 sud). Parcours de 18 km à la découverte de la Marne.
Au programme : visite du musée de la Résistance de Champigny, interventions de Jérémy Gaubert, auteur de « Philosophie du marcheur, essai sur la marchabilité urbaine ».

Samedi 28 août : « Les Monts de l’est »

Départ de la gare Chelles Gournay (lignes P et E, future ligne 16 du GPE), arrivée en gare de Sevran-Livry (RER B, future ligne 16). Parcours de 15 km à la découverte des bois et collines de l’est parisien.
Au programme : intervention de l’apiculteur Christophe Nedelec au Mont Guichet, à proximité d’un site technique du GPE (ligne 16), dégustation de sa production de miel et de nougats en circuit court, déjeuner aux Ateliers Médicis à Clichy-sous-Bois et présentation de l’œuvre de Feda Wardak en forêt de Clichy-sous-Bois, interventions de Jérémy Gaubert, auteur de « Philosophie du marcheur, essai sur la marchabilité urbaine » et de Frédéric Héran, économiste et urbaniste français spécialiste notamment de l’histoire du vélo en ville et des coupures urbaines.

Dimanche 29 août : « Le Parc des hauteurs », sur la ligne des forts

Départ de la gare Rosny-sous-Bois (RER E, ligne 15 est), arrivée à la station de métro Fort d’Aubervilliers (ligne 7, ligne 15 est). Parcours de 13 km à la découverte du Plateau de Romainville.
Au programme : intervention de Julie Lefebvre, vice-présidente de l’EPT Est Ensemble, et des équipes en charge du programme du Parc des Hauteurs, et de Frédéric Héran, économiste et urbaniste français spécialiste notamment de l’histoire du vélo en ville et des coupures urbaines, exposition d’art contemporain aux Magasins généraux à Pantin, présentation des chantiers GPE de Rosny Bois Perrier et du Fort d’Aubervilliers, bal populaire et repas de clôture à la friche culturelle de la Cité Fertile à Pantin.

Cet article Tour piéton du Grand Paris, c’est reparti pour 11 jours de randonnées urbaines est apparu en premier sur Le journal du Grand Paris – L’actualité du développement économique d’Ile-de-France.


Go to Source
Author: Emmanuelle Chaudieu

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :