Publicités

Une maison musicale en projet dans le Grand Paris

Concert classique, à la Philarmonie de Paris. © Jgp

C’est une perspective qui devrait plaire aux mélomanes franciliens, professionnels ou non, à la recherche d’un havre de paix 100 % musical. Acteur de référence pour la production de spectacles d’orchestres, l’entreprise Arpèges mène un projet de création de maison musicale dans le Grand Paris. Objectifs : aider au développement de la pratique instrumentale, accroître et dynamiser le secteur artistique national, sauvegarder les savoir-faire français, garantir la diversité culturelle de la musique, mais aussi créer de l’emploi et des vocations.

Aux commandes de ce projet inédit, Pierre Cotelle, directeur commercial d’Arpèges : « Il n’existe aucun lieu unique destiné à tous les professionnels et passionnés de musique. En conséquence : une faible pratique de la musique en France et une démocratisation limitée. C’est en partant de ce constat puis de la demande des musiciens professionnels qu’est né le projet de la maison musicale », explique-t-il.

Résidence pour musiciens étrangers

Véritable structure « tout en un », la maison musicale combinera des studios d’enregistrement, des salles de répétition et un auditorium à des services associés tels que la location ou la vente d’instruments. Un espace artisanal et patrimonial accueillera également luthiers et maîtres d’art. Enfin, une résidence d’une capacité de 180 chambres située à Antony (Hauts-de-Seine) permettra par ailleurs aux étudiants musiciens étrangers de disposer d’un logement à proximité de leurs lieux d’études.

Si sa localisation en petite couronne n’est pas encore définie, la maison musicale devrait constituer le centre spécialisé le plus important du Grand Paris, indique le porteur du projet.

Cet article Une maison musicale en projet dans le Grand Paris est apparu en premier sur Le journal du Grand Paris – L’actualité du développement économique d’Ile-de-France.


Go to Source
Author: Elena Jeudy-Ballini

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :