Publicités

Le Bourget / UniverSeine / Plaine Saulnier : Jean Castex en tournée olympique  

L’heure était à la joie, non sans une certaine solennité, lundi 15 novembre 2021 en fin de matinée, lors du passage du Premier ministre à la Plaine Saulnier (Saint-Denis), venu poser la première pierre du Centre aquatique olympique (CAO). Le président de la métropole du Grand Paris Patrick Ollier a présenté à Jean Castex les caractéristiques de l’infrastructure, qui accueillera les épreuves de waterpolo, de natation artistique, de plongeon des JOP, et offrira, en phase héritage, toute une palette d’activités sportives. Le tout pour un investissement de 147 millions d’euros, financés à hauteur de 127 millions d’euros par la Solideo, les collectivités locales (conseil départemental, conseil régional, MGP, Plaine Commune) finançant les 20 millions restants.

Jean Castex salue les élus à son arrivée au Bourget. © Jgp

De g. à dr. : Patrick Karam (région Ile-de-France), Tony Estanguet (Paris 2024), Jean Castex, Patrick Ollier (MGP), Pierre Rabadan (Paris) et Stéphane Troussel (CD 93). © Jgp

Jean Castex, en visite sur le chantier du Village des athlètes. © Jgp

Cécilia Gross (VenhoevenCS architecture) et Laure Mériaud (Agence 2/3/4/) présentent le projet. © Jgp.

Laure Mériaud (Agence 2/3/4/) et Cécilia Gross (VenhoevenCS architecture) ont décrit les intentions architecturales du projet, qui se veut un démonstrateur à la fois environnemental et inclusif. « C’est un immense honneur pour moi de vous accueillir monsieur le Premier ministre, a déclaré Patrick Ollier en amont de la pose de la première pierre du CAO. Ce chantier incarne la volonté de la France d’être au rendez-vous des JO, à la hauteur de l’excellence que l’on attend d’elle », a-t-il fait valoir. Cet équipement est un des seuls construits spécialement pour les Jeux olympiques et c’est la Métropole qui en est le maître d’ouvrage, conformément aux compétences que lui confère la loi.

En avance sur le calendrier

« Mais rien n’aurait pu se faire sans vous », a poursuivi le maire de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), reconnaissant envers Jean Castex qui avait, alors qu’il était délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques (Dijop), confirmé la MGP dans cette responsabilité. Cela alors que des rapports d’inspection avaient mis en cause la capacité de la Métropole à mener à bien une telle tâche.

Accompagné notamment de son vice-président Geoffroy Boulard, le président de la MGP a donc tenu à rappeler que ce chantier tenait ses coûts et était même, malgré le Covid, en avance sur son calendrier prévisionnel. Entouré de l’ensemble des élus et personnels de la MGP dédiés à ce projet, dont le maire de Dugny Quentin Gesell, mais aussi Christian Mourougane, directeur de l’aménagement métropolitain-mission JOP 2024, Patrick Ollier avait convié tout ceux qui ont œuvré, au fil des années, pour ce projet : on notait ainsi la présence de l’ancien président de Plaine Commune Patrick Braouezec, de l’ancien DGS de la Métropole Thomas Degos ou de l’ancien maire de Noisy-le-Sec Laurent Rivoire, qui s’occupait de ce programme pour la Métropole. « Merci pour le bonheur que vous offrez aux Français, nous sommes fiers pour le pays, fiers pour les JO, et fiers pour le travail accompli par la Métropole », a conclu l’ancien ministre des Relations avec le Parlement.

« On ne peut pas se louper »

Puis Jean Castex a confié son bonheur de participer à cette cérémonie. « On organise les JO à peu près tous les 100 ans. C’est dire que l’on ne peut pas se louper », a-t-il déclaré, saluant un projet « à la fois exemplaire et préfigurateur », « démontrant que l’on peut allier sobriété et ambition ». Le chef du gouvernement s’est attaché à décrire ensuite, point par point, comment les qualités du projet olympique « illustraient et inspiraient » les politiques publiques menées par la France dans leur ensemble. « Nous devons tenir les délais et les budgets, et montrer l’importance des retombées économiques d’un tel projet, pour démentir ceux qui considèrent que les JO sont synonymes de gaspillages, voire de gabegie ».

Eric Coquerel, Karim Bouamrane, Mathieu Hanotin, Jean Castex, Gérald Darmanin, Tony Estanguet et Stéphane Troussel. © Jgp.

Eric Coquerel, Karim Bouamrane et Mohamed Gnabaly © Jgp

Jean-Baptiste Borsali (Le Bourget), Jean-Christophe Lagarde, député de la 5e circonscription de Seine-Saint-Denis et président de l’UDI, Patrick Karam (région Ile-de-France) et Patrick Beschizza, maire d’Aulnay-sous-Bois et président de Paris Terres d’Envol. © Jgp

La matinée avait commencé par un Comité interministériel dédié aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024 (*), lors duquel une série de mesures ont été annoncées (voir ci-dessous). Une réunion tenue dans un centre scolaire du Bourget, située dans la plaine des sports, qui va faire l’objet, au total, d’un investissement de 126 millions d’euros dans le cadre des JOP. Nicolas Ferrand, directeur général de la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo), a présenté à cette occasion au Premier ministre les équipements réalisés sur la plaine des sports, à la fois pour la compétition et en phase héritage. Des équipements construits notamment en bois, à l’image du pont qui enjambera l’autoroute A1. Le projet comprend la réalisation de terrains de football et de tennis, d’un gymnase, d’installations d’escalade ou d’un boulodrome. Autant de chantiers employant 10 % de salariés en insertion, et 25 % de TPE-PME, comme c’est la règle pour tous les projets liés à l’événement.

« Tout se passe bien »

Olivier de La Roussière, président de Vinci Immobilier, et les maires concernés par le Village des athlètes (Mathieu Hanotin, Saint-Denis, Karim Bouamrane, Saint-Ouen, ou Mohamed Gnabaly, L’Ile-Saint-Denis), ont accueilli ensuite Jean Castex sur une terrasse surplombant l’opération, chantier immense entourant la Cité du cinéma de Luc Besson, où s’élèvent plus d’une vingtaine de grues. Le Premier ministre s’est vu détailler notamment le programme de transformation de la halle Maxwell, et du bâtiment Copernic, où le ministère de l’Intérieur s’implantera, en phase héritage, sur 46 000 m2, en y affectant 2 500 agents.

Nicolas Ferrand, directeur général de la Solideo, décrit au Premier ministre les programmes du Village des athlètes. © Jgp

Michel Cadot, délégué interministériel au JOP. © Jgp.

Jean-Baptiste Borsali, maire du Bourget. © Jgp

« Nous comptons leur offrir des parcours résidentiels, leur permettant d’habiter à proximité, et même dans l’hyper proximité », a souligné Mathieu Hanotin, président de Plaine Commune, détaillant les types de logements développés (bail réel solidaire, logements intermédiaires ou en accession à la propriété). « Ce choix d’implantation s’est effectué en cohérence avec le plan de l’Etat pour la Seine-Saint-Denis », a fait valoir Jean Castex.

« L’avancement du projet confirme tout le bénéfice que va en tirer le département », commentait Stéphane Troussel, président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis. L’élu s’est félicité du bon déroulement de ce gigantesque projet. « Tout se passe bien, et quand une difficulté se posé, inévitable dans un tel programme, on sait se réunir autour d’une même table pour trouver des solutions ».

* Sont intervenus lors de ce comité interministériel : Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, Roxana Maracineanu, ministre déléguée auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée des Sports, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, Nadia Hai, ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville et Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances. A cette occasion, Tony Estanguet, président du comité d’organisation, et Michel Cadot, délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques, ont fait le point sur la préparation de l’événement et la livraison des infrastructures.

Cet article Le Bourget / UniverSeine / Plaine Saulnier : Jean Castex en tournée olympique   est apparu en premier sur Le journal du Grand Paris – L’actualité du développement de l’Ile-de-France.


Go to Source
Author: Jacques Paquier

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :