Publicités

Les derniers jours du Forum métropolitain du Grand Paris

Quelques années après l’Atelier international du Grand Paris (AIGP), c’est le Forum métropolitain du Grand Paris (FMGG) qui est appelé à disparaître. Son président, le maire (FDG) de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) Jean-Philippe Gautrais, a inscrit cette dissolution à l’ordre du jour du prochain conseil syndical, qui se tiendra mardi 23 novembre. Alors qu’il y a un an, le syndicat mixte avait survécu à une précédente tentative d’extinction, Paris et la Région ayant fait part de leur volonté de réduire sensiblement leur contribution financière, il semble que cette fois l’issue soit inéluctable. « Aujourd’hui, le Forum ne fonctionne plus », résume le 1er adjoint à la maire de Paris Emmanuel Grégoire, traduisant un sentiment largement répandu chez les élus franciliens.

De g. à dr. : Jean-François Vigier, Jean-Yves Le Bouillonnec, Patrick Devedjian, Daniel Guiraud et Vincent Jeanbrun, Jacques JP Martin, et Philippe Laurent, lors d’un dîner débat organisé par le Forum métropolitain du Grand Paris en juillet 2019. © Giovanni Maggiora

Ces derniers mois, des Départements, à l’image des Yvelines, ou des grands syndicats, comme le Syctom, avaient décidé de quitter le navire. D’une équipe d’une dizaine de personnes, le Forum ne compte plus aujourd’hui que quatre temps pleins.

Casus belli

« Créé en 2009 après des années de dialogue entre les collectivités territoriales de tous bords et de toutes strates d’Ile-de-France, notre syndicat mixte, qui s’appelait Paris métropole, concrétisait alors la volonté de tous les élus de travailler ensemble », rappelle Jean-Philippe Gautrais, le président du Forum, dans une lettre aux élus membres du syndicat mixte (voir ci-dessous). « Je pensais, lors de la création de la métropole du Grand Paris, que cette structure pourrait garder son utilité, en permettant un dialogue entre élus de différentes strates. Mais la mobilisation des élus pour participer aux travaux provoqués par la création des Territoires et de la métropole du Grand Paris ne l’a pas permis », estime Daniel Guiraud (PS, Les Lilas), qui présida l’instance.

Pour certains élus, le Forum métropolitain du Grand Paris fait aussi les frais de la rivalité entre Paris et la région Ile-de-France, que la campagne en vue de l’élection présidentielle exacerbe. D’autres rappellent que la candidature du maire (LR) de L’Haÿ-les-Roses Vincent Jeanbrun, précédent président du Forum métropolitain du Grand Paris, à la présidence de la métropole du Grand Paris avait constitué un casus belli pour la Capitale et la Métropole.

Cet article Les derniers jours du Forum métropolitain du Grand Paris est apparu en premier sur Le journal du Grand Paris – L’actualité du développement de l’Ile-de-France.


Go to Source
Author: Jacques Paquier

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :