Publicités

Paris expérimente avec Sogaris deux micro-hubs logistiques

C’est le quatrième et ultime cercle concentrique d’une chaine de livraison de proximité réinventée qu’expérimentent la ville de Paris et Sogaris, rue Réaumur et Boulevard Beaumarchais à Paris centre. Ces grandes cages en bois, dessinées par Moon architectures, qui comptent différentes box accessibles par un digicode, servent de point d’approvisionnement pour livreurs du dernier kilomètre, à vélo. Ils sont exploités par la coopérative Olvo et la société Ecolotrans. Ces micro-hubs constituent également des points de collecte de déchets, transportés en vélocargos, réduisant la longueur des tournées effectuées en camion.

Micro-hub de cyclo-logistique, boulevard Beaumarchais. © Jgp

Ces grandes cages en bois, dessinées par Moon architectures, comptent différentes box accessibles par un digicode. © Jgp

David Belliard, Florentin Letissier et Ariel Weil étaient notamment présents lors de cette inauguration. © Jgp

Ces micro-hubs servent de point d’approvisionnement pour livreurs du dernier kilomètre, à vélo.© Jgp

Jonathan Sebbane, le directeur général de Sogaris, a expliqué que ces nouveaux points de livraisons visent une logistique toujours moins carbonnée. © Jgp

Outre Ariel Weil, le maire de Paris Centre, plusieurs élus avaient fait le déplacement vendredi 10 juin 2022 au matin, boulevard Beaumarchais, pour l’inauguration d’un de ces deux micro-hubs. « Cette innovation s’inscrit dans notre politique de transformation et de réappropriation de l’espace public », soulignait David Belliard. L’adjoint à la maire de Paris en charge de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilités, du code de la rue et de la voirie a indiqué que ces hubs s’élevaient à la place de parkings pour véhicules motorisés.

Tournées de faible distance

Jonathan Sebbane, le directeur général de Sogaris, a expliqué que ces nouveaux points de livraisons visent une logistique toujours moins carbonée, tandis que le e-commerce poursuit sa montée en puissance. Ces hubs complètent toute une chaîne, qui part désormais des méga-entrepôts, situés en grande couronne, se poursuit par des centres de distribution de taille un peu moindre, en petite couronne, puis par des plateformes urbaines, en bordure où à l’intérieur du périphérique. La livraison en mode doux suppose des tournées de faible distance, d’où la nécessité d’un maillage encore plus fin, au cœur des villes.

Florentin Letissier, adjoint à la maire de Paris en charge de l’économie sociale et solidaire, de l’économie circulaire et de la contribution à la stratégie zéro déchet, était également présent, les livraisons en vélo étant adaptées aux salariés des entreprises d’insertion.


Go to Source
Author: Jacques Paquier

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :