Publicités

Acteurs du Grand Paris donne son cocktail d’été au Sénat

« C’est le moment de donner un nouvel élan au Grand Paris des projets et notamment de réussir le chapitre du logement. Pour paraphraser Raymond Barre, n’ayons pas peur de dire qu’en matière de logement, il faut mettre d’urgence un frein à l’immobilisme ! », a déclaré Thomas Hantz, le 21 juillet dernier. Le président de l’association Acteurs du Grand Paris a rappelé qu’il avait récemment quitté la Société du Grand Paris, pour rejoindre Derichebourg multiservices, comme délégué aux affaires publiques et territoriales pour la France auprès du président Boris Derichebourg.

Cocktail d’été d’Acteurs du Grand Paris, au Sénat. © DR

Gérard Larcher, président du Sénat, entouré d’Hervé Marseille et de Thomas Hantz. © DR

Valérie Cathely (La Poste), secrétaire général d’Acteurs du Grand Paris, entourée, de g. à dr. de Gérard Larcher, Hervé Marseille, Thomas Hantz, Olivier Frard (Yuman), Maria Breidy (MGP), Christelle Tang (Binance) et Ludovic Raes (Crédit agricole Ile-de-France). © Jgp

« Cette petite parenthèse personnelle est utile pour souligner qu’au fond, bien qu’ayant quitté la Société du Grand Paris pour une entreprise privée, j’ai la conviction de continuer à agir pleinement au bénéfice du territoire du Grand Paris et de ses habitants… Cela se fait simplement d’une autre manière et l’on voit bien la grande complémentarité des secteurs publics et privés lorsque l’on passe de l’un à l’autre », a-t-il souligné devant un parterre d’élus et de personnalités du monde de l’entreprise, public et privé. On notait en particulier la présence de Jean-Michel Fourgous (Elancourt), Etienne Lengereau (Montrouge), Jean-François Vigier (Bures-sur-Yvette), Jean-Pierre Lecoq (6e arr. de Paris), Philippe Laurent (Sceaux), Jacques JP Martin (Nogent-sur-Marne), Fabien Aufrechter (Verneuil-sur-Seine), Pascal Pelain (Villeneuve-la-Garenne), François-Marie Didier (20e arr. de Paris, président du Siaap), Charlotte Libert-Albanel (Vincennes), ou Michael Damiati (Crosne) ainsi que des représentants d’opérateurs divers, Catherine Guillouard (RATP), Olivier Pelat (Euro Construction), Olivier Gavalda (Crédit agricole Ile-de-France), Hugues Fourmentraux (Vinci construction France), Marie-Astrid Quentin-Mauroy (Tagerim promotion), Didier Traube (Systra), Olivier Wigniolle (Icade), Philippe Jung (Demathieu Bard), Pascal Chabot (Caisse d’Epargne Ile-de-France), ou André Yché (CDC Habitat).

60 milliards d’euros d’investissement

Le président d’Acteurs du Grand Paris a rappelé que l’association disposait désormais de locaux, grâce à son partenariat avec le Crédit agricole d’Ile-de-France. « Il faut nous réjouir et nous féliciter de voir la France relever un défi tel que le Grand Paris, a-t-il poursuivi. Outre le volet transports qui prévoit 60 milliards d’euros d’investissement, ayons en tête que le développement urbain des futurs quartiers de gare représentera 80 milliards d’euros d’investissements privés. Rien ne serait pire que de revenir à l’Ile-de-France d’avant le Grand Paris, une Ile-de-France statique, recroquevillée sur ses chapelles et ses baronnies. Les forces vives de la région ont donc besoin d’une volonté politique forte et au plus haut niveau ».

 


Go to Source
Author: Jacques Paquier

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :