Publicités

Tempête Diana : menace sur les îles britanniques

Actualités Météo

par La Chaîne Météo

Une tempête très creuse s’est formée à l’ouest des Açores ce lundi. Baptisée Diana par les services météorologiques portugais, cette dernière balaiera l’ouest des îles britanniques à partir de mercredi.

Située ce lundi après-midi à l’ouest des Açores à 970 hPa, la tempête Diana va d’abord toucher l’ouest de l’archipel ce mardi matin. 

Des vents de 130 km/h sont attendus sur les côtes et des vagues d’une dizaine de mètres devraient se lever. La tempête quittera la zone des Açores en fin d’après-midi. Elle se dirigera ensuite vers le nord-ouest, tout droit vers les îles britanniques.

L’ouest de l’Irlande touché à partir de mercredi

Le vent se renforcera sur les côtes ouest de l’Irlande dans la nuit de mardi à mercredi. Les rafales les plus puissantes sont attendues dans la matinée. Les caps les plus exposés seront soumis à des rafales de 140 km/h localement, surtout sur la pointe sud-ouest. L’ensemble de l’Irlande subira des vents en rafale compris généralement entre 70 et 80 km/h. Le vent faiblira temporairement en fin d’après-midi.

Les précipitations seront abondantes sur la pointe sud-ouest de l’île avec 60 mm localement, pouvant entraîner un risque d’inondations, notamment à Castletownbere et à Clifden situé dans le nord-ouest.

La prudence devra être de mise sur les littoraux sud et ouest, car en plus des vents tempétueux, les vagues seront hautes, comprises entre 9 et 12 mètres.

L’Ecosse touchée en début de soirée mercredi

La tempête Diana s’évacuera par le nord-est ensuite, touchant l’ouest de l’Ecosse en fin d’après-midi mercredi. Les vents en rafales seront compris entre 100 et 130 km/h, avec des pointes à 150 km/h sur les reliefs habituellement exposés des Highlands. Ils faibliront dans la nuit.

Si les vents ne paraissent pas atteindre des valeurs excessives, les cumuls de pluie seront importants localement. Il pourrait tomber entre 40 et 50 mm jusqu’à jeudi en début d’après-midi. L’intensité de ces cumuls augmente le risque de ruissellement voire d’inondation, notamment au nord de Glasgow, aux alentours de Stirling. Les comtés de Galloway et Dumfries, plus au sud de Glasgow, seront aussi beaucoup touchés par les pluies intenses. Le risque d’inondations y est également important.

L’accalmie sur l’ensemble de ces zones n’est pas attendue avant vendredi. Les conditions resteront donc extrêmement dégradées sur l’ensemble du Royaume-Uni jusqu’au week-end. 

Voir aussi :

Fortes chutes de neige et blizzard aux Etats-Unis


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :