animauxcaillotcaillot de sangcaillot sanguingrenouille arboricolegrenouille de verregrenouille transparenteScienceszoologie

Le super-pouvoir des grenouilles de verre pourrait nous aider à éviter les crises cardiaques

Vous connaissez peut-être ces petits amphibiens arboricoles dont on peut voir les organes à travers la peau, les « grenouilles de verre ». La transparence est un phénomène complexe connu chez plusieurs animaux, mais très rare chez les vertébrés, en particulier terrestres. En effet, notre sang est rempli de globules rouges qui obstruent la lumière et rendent opaque notre corps parcouru de vaisseaux. 

Pour parer à cette difficulté, les grenouilles de verre usent d’un stratagème de camouflage qui intéresse beaucoup les scientifiques. Lorsqu’elles vaquent à leurs activités nocturnes, elles se fondent au vert des feuilles sans trop de soucis, mais lorsqu’elles dorment, le jour, la lumière du soleil pourrait révéler leur cachette à leurs prédateurs. 

Afin de se fondre dans le vert diffus des feuilles sous lesquelles elles se tapissent, les grenouilles vident leur sang de leurs globules rouges ! Les auteurs d’une nouvelle étude parue dans Science ont montré qu’environ 90 % de ces cellules indispensables à la diffusion de l’oxygène quittent leur circuit et sont stockées dans le foie. Cette capacité prodigieuse soulève toutefois des questions. Les scientifiques cherchent en particulier à comprendre comment tous ces globules peuvent circuler dans des vaisseaux bondés sans endommager les tissus ni créer de caillots de sang, habituellement responsables de problèmes vasculaires comme les crises cardiaques. La voie des avancées médicales est parfois pavée d’étranges découvertes.


Continuer à lire sur le site d’origine