Ces mystérieuses oasis des montagnes corses

Réservé aux abonnés

LETTRE DE LA PLANÈTE. Au cœur du massif insulaire, des pozzines uniques en France subsistent depuis l’ère glaciaire. Ces étranges « puits » d’altitude abritent un écosystème clé en matière de fixation du carbone.

De notre correspondant à Bastia,

Les pozzines sont protegees.
Les pozzines sont protégées.

Temps de lecture : 4 min

Sur le plateau du Coscione, dans les hautes terres de l’Alta Rocca (Corse-du-Sud), le paysage de carte postale et ses étendues herbeuses rappellent celui des tourbières irlandaises. À s’y méprendre, ces vastes pelouses spongieuses et verdoyantes ressemblent à d’immenses champs de mousse que les randonneurs contemplent comme un spectacle immuable, gagné à la force des mollets. Ces tourbières d’altitude, qui subsistent seulement à plus de 1 500 mètres de dénivelé, traversées par de discrets ruisseaux qui les gorgent d’eau, portent un nom : les pozzines – les puits en langue corse.

Ces mystérieuses « oasis » des montagnes se sont formées voilà près de 12 000 ans. Elles sont issues du comblement plus ou moins complet de lacs d’origine glaciaire. «  Les pozzines sont apparues au moment de la…

Je m’abonne

Offres exclusives: -50% la première année


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :