activitée humaine dans l'espacealler aux toilettesapesanteurastronauteastronaute de l’ESAcondition de vie dans l'espaceeau dans l'espaceISSSanté des astronautesSciencesstation spatiale internationaleSwipe Into Space !types de toilettes

Comment aller aux toilettes dans l’espace ?

Manger, se laver, faire du sport, aller aux toilettes…, des gestes anodins que l’on effectue tous les jours, mais qui prennent un autre sens dans l’espace. Pour ce cinquième épisode de la saison 2 de Swipe Into Space, la rédaction de Futura s’est renseignée sur certains détails du quotidien des astronautes dans l’espace.

S’ils nous paraissent anodins, certains gestes du quotidien ont demandé une réflexion et un coût conséquent pour avoir lieu dans l’espace. Dans un épisode précédent, on se demandait comment dormir et se laver les cheveux dans l’espace. Cette fois, on explore un autre aspect du quotidien : aller aux toilettes ! Car à 400 kilomètres d’altitude, en apesanteurapesanteur, ces deux gestes anodins changent du tout au tout !

Dans la Station spatiale internationale (ISS), pas question de s’assoir et de laisser la nature faire son travail, car on le rappelle, pas de gravitégravité, donc la nature ne tendrait pas à envoyer les déjections dans la bonne direction ! Tout passe alors par des tuyaux d’aspiration. « Prenez cet équipement et tournez la vanne de 90 degrés en position ouverte, explique l’astronaute de l’ESA Samantha Cristoforetti en montrant ledit tuyau. Cela met en marche le ventilateur, qui crée un effet d’aspiration dans ce tuyau afin que vous puissiez utiliser cet élément jaune pour votre petite commission ! » Bon à savoir, l’urine aspirée est ensuite transformée en eau potable pour les astronautes !

Une présentation de la « salle de bains de l’ISS » par l’astronaute italienne de l’ESA Samantha Cristoforetti. © ESA

Dans l’espace, tout se recycle… même l’urine !

Et pour la grosse, me direz-vous ? Eh bien, le principe est le même, mais avec une petite ressemblance supplémentaire avec les toilettes terrestres. Avec un coût bien supérieur, en revanche, autour de 20 millions de dollars. Toutefois, malgré leur prix, ces toilettes de l’espace peuvent tomber en panne ! L’une des premières interventions de Thomas PesquetThomas Pesquet lors de son arrivée dans l’ISS a d’ailleurs été de les réparer avec sa collègue Peggy Whitson.

Voir aussi

Voir l’épisode 5 de Swipe Into Space

« Il y a ici un conteneur d’objets solides et sur le dessus se trouve ce siège. Et le conteneur à déchetsdéchets solides est relié par ce tuyau au même ventilateur. Ainsi, le même effet d’aspiration vous permet de faire votre grosse commission en apesanteur », continue Samantha Cristoforetti en montrant cette fois un petit siège, à l’intérieur duquel se trouve bien un conteneur de déchets. Mais attention, ne surtout pas oublier le petit sac plastique à positionner entre le conteneur et le siège, permettant de contenir la fameuse commission et de la pousser ensuite dans le conteneur. Important aussi : mettre un nouveau sac propre après ses petites affaires, par courtoisie avec les autres astronautes !


Continuer à lire sur le site d’origine