Publicités

Huawei invente le smartphone qui voit mieux que vos yeux

« Comme le disait la chanson, les temps ont changé », affirme un avatar de Bob Dylan sur l’écran géant qui emplit le Grand Palais, à Paris, à deux pas des Champs-Élysées. C’est là, et non en Allemagne comme auparavant, que le géant chinois de la téléphonie Huawei a choisi cette fois de dévoiler ses nouveaux smartphones, les P20 et P20 Pro. L’idée : envoyer un message fashion et glamour en s’invitant au cœur de la capitale mondiale de la mode et du luxe.

Pour autant, toute médaille a son revers : il aura fallu plus d’une heure de queue sous la pluie aux deux mille clients, VIP et journalistes présents, pour passer vigiles et détecteurs de métaux et se tailler enfin un chemin jusqu’à l’intérieur du Grand Palais. Mais Huawei a sans doute raison de venir à Paris pour faire l’actualité autour de ses nouveaux produits, comme le reconnaît son patron Richard Yu : il y a quelques années à peine, personne ne connaissait la marque ni n’arrivait à en prononcer le nom. Pour autant, même si Huawei annonce une croissance constante, la livraison de 153 millions de terminaux et 10,4 milliards d’investissements en R&D l’an passé, il lui faut encore évangéliser pour conquérir de nouveaux clients et concurrencer Apple et Samsung sur le segment des smartphones haut de gamme. La preuve : la très grande majorité de l’assistance suivait la conférence de presse… sur son Galaxy ou son iPhone !

Plus grande autonomie

Alors que les spots sur la marque se concluent par un « Make it possible » digne du « Think different » du géant de Cupertino, Richard Yu, CEO de Huawei, souligne à juste titre qu’en 2016 son partenariat avec Leica et son double capteur a réinventé la photo sur smartphone. Après les P10 et P10 Plus, c’est au tour cette fois des P20 et P20 Pro d’en proposer toujours… plus !

Huawei gagnerait aussi, même si la marque n’est pas la seule à procéder ainsi, à moins comparer ses terminaux maison aux iPhone X et Samsung Galaxy S9+. À la presse et aux consommateurs de juger ! Tels que détaillés sur scène par Richard Yu, les P20 et P20 Pro possèdent des batteries plus puissantes, et donc une meilleure autonomie que leurs concurrents, malgré leur finesse. L’un embarque un écran 5,8 pouces, l’autre un Oled 6,1 pouces.

© Le Point

© Le Point

Trois capteurs et 40 mégapixels

Mais c’est surtout sur la photo que Huawei insiste, partenariat avec Leica oblige. Il faudra même attendre l’heure de conférence pour entendre parler pour la première fois du fait d’utiliser un terminal en tant que… téléphone ! Les temps changent, en effet. Comme pour les générations précédentes, Huawei met l’accent sur l’intelligence artificielle pour optimiser les prises de vue et prendre de très bonnes photos avec son smartphone. Selon Huawei, ses nouveaux terminaux surclassent les S9 et iPhone X en termes de performances photo, de taille de capteur photo, de prise de vues à contre-jour ou de nuit sans flash… Avec à l’appui les tests réalisés par la société DXOMark.

Après les deux capteurs centrés à la verticale, place sur le P20 Pro à trois capteurs placés comme sur un appareil photo du temps jadis (à l’horizontale, à l’angle), un monochrome 20 Mégapixels et un capteur double de 40 mégapixels, avec traitement Leica. Des capteurs photo annoncés comme 125 % plus larges que ceux du S9 et 170 % plus grands que sur l’iPhone X. Huawei annonce par ailleurs une sensibilité sidérante de 102 400 ISO, équivalant (selon Huawei…) à celle d’un Canon 5D Mark IV, quand le S9+ et l’iPhone X culminent à 6 400 ISO. Autant de chiffres et de performances à vérifier à l’usage. Côté zoom, ces nouveaux terminaux proposent une optique 3x, un hybride 5x et un digital 10x, tandis que le focus laser est doublé, passant de 1,2 m à 2,4 m. Si l’on croit Richard Yu commentant ses propres photos, ses nouveaux smartphones voient même, la nuit, ce que l’œil ne voit pas : photographiez de nuit un paysage que vous apercevez à peine, et le P20 l’aura saisi en photo. Le Huawei P20 est disponible immédiatement pour 649 euros avec 128 Go de mémoire, le P20 Pro le sera le 6 avril prochain pour 899 euros.

© Le Point

© Le Point


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :