Publicités

Elizabeth Holmes, l’étoile filante de la Silicon Valley

On l’avait surnommée « la prochaine Steve Jobs ». Comme le patron d’Apple, Elizabeth Holmes promettait une révolution. Comme lui, elle était milliardaire et l’idole de la Silicon Valley. Et, comme lui, elle arborait jour et nuit un col roulé noir. Elizabeth Holmes disait avoir inventé un procédé d’analyses de sang plus rapide et moins cher que ceux des laboratoires traditionnels aux États-Unis qui allait bouleverser le secteur de la santé. Mais, contrairement à Jobs, son entreprise Theranos s’est révélée être une vaste supercherie et la jeune femme de 34 ans est accusée de « fraude massive…


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :