Publicités

Spotify : le géant du streaming valorisé près de 30 milliards en Bourse

Spotify se jette dans le grand bain. L’entreprise suédoise, numéro un mondial de la musique en streaming, fait ses premiers pas en Bourse à New York ce mardi 3 avril à 165,90 dollars l’action, valorisant la société suédoise à 29,5 milliards de dollars. Vers 16 h 50 GMT, soit quelques minutes après le début de la cotation du titre, l’action du géant suédois s’échangeait à 166,60 dollars, en hausse de 0,42 % par rapport au prix d’introduction.

En entrant à Wall Street, Spotify rejoint d’autres « licornes » – les sociétés technologiques non cotées valorisées au-delà du milliard de dollars – qui ont sauté le pas ces derniers mois, comme Snap, maison mère de Snapchat, ou la plateforme de stockage en ligne Dropbox. Il vaut plus que Twitter (20 milliards), Snap (17 milliards) et Dropbox (13 milliards). Ces entreprises n’ont jamais engrangé le moindre bénéfice malgré des centaines, voire des milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Augmenter les abonnés

Spotify prévoit un revenu en hausse de 20 à 30 %, entre 4,9 et 5,3 milliards d’euros en 2018. Encore jamais rentable, la société suédoise prévoit néanmoins de ramener sa perte opérationnelle entre 230 et 330 millions d’euros, contre 378 millions en 2017. Mais sa priorité à court terme, c’est le nombre d’abonnés, qu’il espère porter cette année à au moins 92 millions. Le streaming, qui continue de redessiner le paysage de l’industrie musicale, continue en effet de croître et sert de locomotive aux ventes de musique, le succès de Spotify y étant pour beaucoup.

Mais cette ascension ne s’est pas faite sans contestation, beaucoup d’artistes lui reprochant notamment de reverser trop peu aux artistes. En vue de cette entrée en Bourse, Spotify a conclu récemment un accord de participations croisées avec le chinois Tencent, ce qui préoccupe certains analystes, qui s’inquiètent des liens entre Tencent et l’État chinois.


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :