Publicités

Un puissant fusil d’assaut laser mis au point par la Chine ?

La société chinoise ZKZM aurait mis au point le ZKZM-500, un fusil d’assaut laser, capable de carboniser la peau à près d’un kilomètre de distance. Légère, compacte, cette arme inquiétante qui se destinerait à la police chinoise, laisse sceptique…  

Info ou intox ? L’entreprise chinoise ZKZM prétend avoir développé un fusil d’assaut laser dont les effets seraient équivalents aux fameuses armes laser de la saga Star Wars. Une fois la gâchette pressée, le faisceau pourrait enflammer une cible à une portée de 800 mètres. Contrairement aux films de science-fiction, l’arme ne génère aucun bruit, ni de couleur. Le faisceau serait parfaitement invisible. Les chercheurs de ZKZM prétendent que ce rayon laser serait capable de carboniser la peau et les douleurs seraient impossibles à supporter. Toutefois, ce laser n’est pas prévu pour être catégorisé comme une arme létale. Il peut également passer au travers du verre et de tous les matériaux transparents.

Baptisé ZKZM-500, ce fusil d’assaut compact au look improbable ne pèse que 3 kg et l’essentiel du poids proviendrait de sa batterie lithium-ion. Elle permettrait une capacité de mille tirs de deux secondes. Avec son calibre de 15 mm, sa puissance de feu pourrait engendrer de méchantes brûlures, percer un réservoir de carburant et l’embraser.

Il carbonise la peau

Selon le quotidien South China Morning Post, ce fusil d’assaut se destinerait particulièrement à la police chinoise pour enflammer les banderoles aux contenus jugés illicites durant les manifestations. Comme autre argument de vente, la firme explique que grâce à l’invisibilité du laser, personne ne pourra savoir d’où proviennent les embrasements et les éventuelles brûlures. Cela pourrait ressembler à un accident. Seul hic, pour commercialiser cette arme qui pourrait être vendue 15.000 euros il y a plusieurs entraves. D’abord, la firme ne dispose pas d’une licence de production d’arme ou d’une habilitation défense. Pour régler ce souci, la société est actuellement en recherche d’un partenaire répondant à ces critères. Autre problème, une telle arme est totalement incompatible avec l’accord de 1998 sur l’utilisation des armes laser aveuglantes. Ces armes, aussi petites qu’un fusil ordinaire, émettent un rayon capable de causer une cécité immédiate et irréversible à des distances pouvant atteindre plusieurs kilomètres selon le Comité international de la Croix Rouge. Toutefois, cela n’a jamais empêché la Chine d’effectuer des recherches sur ce type d’armement. Il existe même, au moins un modèle équivalent avec le PY-132A.

Impossible n’est pas chinois

Mais voilà, pour les observateurs, ces prouesses techniques mettent en avant de nombreuses incohérences et laissent entrevoir au moins une exagération, ou alors l’intégration de technologies futuristes inédites ou provenant d’une autre planète… Déjà sa miniaturisation reste très suspecte. Il faudrait en effet une batterie au moins quatre fois plus lourde que les seuls 3 kg de l’arme pour pouvoir alimenter un laser aussi puissant et qu’il puisse produire pendant plus de 33 minutes une telle énergie (1.000 fois 2 secondes). De leur côté les Américains sont parvenus à créer des lasers aussi performants, mais ils restent intransportables et nécessitent un système de refroidissement encombrant. C’est pourquoi ces 800 mètres de portée opérationnelle restent improbables. Autre argument qui rend difficile à croire les performances de l’arme : il est très compliqué d’enflammer un carburant avec un laser. Face à l’ensemble de ces arguments, l’entreprise a choisi de démontrer ce qu’elle affirme en postant plusieurs vidéos où l’on peut voir que le faisceau laser enflamme du carton ou un pneumatique à une distance assez conséquente, mais certainement inférieure à 800 mètres. Difficile donc de savoir si la compagnie, qui dépend du Xi’an Institute of Optics and Precision Mechanics pousse la propagande de l’État ou s’il s’agit d’une véritable arme aux composants totalement inédits. 

Ce qu’il faut retenir

  • La Chine prétend avoir mis au point un fusil d’assaut léger laser, dont le rayon pourrait brûler la peau à 800 mètres. Les capacités conférées à cette arme font douter de sa réalité. La firme qui la produit cherche à prouver le contraire à l’aide de vidéos.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

Cela vous intéressera aussi

À voir aussi : 


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :