Publicités

Rentrée scolaire : Laurent Wauquiez a-t-il utilisé des données confidentielles ?

Le message reçu par des lycéens de la région Auvergne-Rhône-Alpes est plutôt banal : « Je vous souhaite à tous une excellente rentrée et que cette année vous réserve à tous de belles réussites ! » À cela près qu’il est signé du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez. Cela n’a pas manqué de faire réagir Jean-François Debat, maire PS de Bourg-en-Bresse et père d’une lycéenne destinataire du message de l’élu LR. « C’est trop gentil mais comment @laurentwauquiez peut il avoir LÉGALEMENT accès au portable de tous les lycéens sauf via le PassRegion ? ? Ce fichier n’est pas destiné à cela. Je demande des explications », réagit-il sur Twitter.

Les fichiers des données personnelles utilisés par les services de Laurent Wauquiez sont en effet ceux du Pass’ Région, une offre qui propose de bons plans et des informations pratiques pour les jeunes de la région. « Lors de son activation en ligne, les lycéens pouvaient cocher une case pour savoir si oui ou non ils voulaient recevoir des informations de la région et le contenu du Pass », a détaillé le cabinet du président de région à Lyon Capitale . Qui précise que, d’après le site de Pass’ Région : « Les lycéens peuvent autoriser la région à envoyer de bons plans » ou « des informations liées aux dispositifs régionaux ».

Lire aussi Internet : ce que le RGPD change pour les usagers

Communication politique

Et c’est bien ce que dénonce Jean-François Debat dans un courrier à Laurent Wauquiez dont France Bleu se fait l’écho. « Ce message ne constitue en aucun cas une information liée aux dispositifs régionaux et n’est pas non plus le relais des bons plans du Pass’ Région, seules données communicables dans le cadre de ce dispositif. Les exigences de confidentialité telles qui stipulées dans le formulaire d’adhésion au Pass’ Région que tous les lycéens doivent accepter ne vous autorisent en aucun cas à diffuser un message personnel tel que le vôtre. » L’élu se réserve maintenant le droit de saisir la Cnil.

Lire notre dossier spécial Données personnelles, comment les protéger ?


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :