Publicités

Huawei Mate 20 Pro, le smartphone des superlatifs ?

Huawei vient de dévoiler le Mate Pro 20, un smartphone haut de gamme, à plus de mille euros. Pour ce tarif, le constructeur chinois met tellement le paquet en intégration de technologies que cela en devient suspect.

Après le débarquement en France des Pixel 3 chez Google et l’annonce du smartphone survitaminé pour gamers avec le Razer Phone 2, voici l’arrivée d’un nouveau déferlement de puissance et d’innovations avec le Huawei Mate 20 Pro. Le constructeur chinois ne fait pas dans la demi-mesure avec son nouveau smartphone vedette haut de gamme. Vendu au-dessus de la barre symbolique des 1.000 euros, il rejoint le haut du panier où culminent Apple et Samsung. Pour ce tarif, le mobile de 6,4 pouces cumule la totalité des nouveautés technologiques du moment avec une puce dopée à l’IA, trois puissants modules photos, la reconnaissance faciale 3D, un capteur d’empreinte digitale sous la surface de l’écran incurvé. Il enferme également une vaste capacité de stockage, une batterie surdimensionnée (4.200 mAh), et le tout dernier Android 9 Pie. La fiche technique en met plein la vue mais en réalité, est-ce que cette débauche de technologie n’est pas de la poudre aux yeux ?

La promesse du modèle : le top du top, pas moins !

Les superlatifs viennent à manquer pour dresser le portrait de ce Mate 20 Pro. Le mobile chinois vient donner la leçon à Samsung et à Apple en reprenant le design des mobiles vedettes du premier avec ses bordures d’écran incurvées et en allant au-delà des facultés de sécurisation du second. Le Mate 20 Pro cumule de la vraie reconnaissance faciale 3D, comme sur les iPhone, et a, en plus, ajouté un capteur d’empreinte digitale directement sur l’écran.

Côté puissance, Huawei n’exploite pas le fameux Sapdragon 845 que l’on retrouve sur les tout derniers modèles haut de gamme, tel le Pixel 3, par exemple. Il mise sur sa puce maison Kirin 980. Sur le papier, celle-ci pourrait se frotter au processeur A12 Bionic d’Apple avec sa gravure en 7 nm. Elle est dotée de 8 cœurs et deux d’entre eux fonctionnent de concert pour booster l’IA du mobile. Ce SoC est associé à 6 Go de mémoire vive, un standard dans l’univers du haut de gamme chez Android. Enfin, c’est Android 9 Pie avec une surcouche maison EMUI 9 qui anime le mobile.

Outre sa puissance pure, le smartphone se fait remarquer, tout comme le P20 Pro, pour son potentiel en photos. Toujours doté d’une optique Leica, le Mate 20 Pro ajoute encore un module photo supplémentaire. Enfin, côté mémoire de stockage, Huawei livre ce qu’on attend d’un mobile dans sa gamme de prix, c’est-à-dire un minimum de 128 Go de mémoire. Il est même possible d’étendre celle-ci, mais attention, pas avec une classique carte micro-SD, mais avec une toute nouvelle carte nano-SD conçue par Huawei.

Trois yeux pour capturer de plus belles scènes

Côté photo, Huawei reprend et améliore la recette qui avait fait le succès du P20 Pro avec ses optiques Leica. Cette fois, on a trois capteurs ! Des capteurs de 40, 20 et 8 mégapixels avec, pour chacun, une ouverture différente. Celui-ci va au-delà d’un grand-angle. À l’avant, 24 mégapixels sont consacrés aux selfies. Difficile de reprocher quoi que ce soit au P20 Pro de la marque en matière de photos. Le Mate 20 Pro devrait donc aller encore plus loin.

La killer option : l’arrivée du premier capteur d’empreinte sur l’écran

Outre la reconnaissance faciale en 3D équivalente à celle d’Apple, le mobile dispose aussi d’un capteur d’empreinte digitale sur l’écran. Une première ! Pour le coup, le constructeur profite de cette sortie pour couper l’herbe sous les pieds de OnePlus, dont c’est justement l’une des grandes nouveautés de son prochain 6T.

Il remplace qui ?

En matière de gamme, le Huawei Mate 20 Pro se veut le successeur du Mate 10 Pro, qui fut le premier modèle haut de gamme du constructeur à disposer d’un afficheur en 18:9. Le Mate 20 Pro va plus loin avec un ratio 19,5:9. Il reprend en l’améliorant le module photo Leica du P20 Pro. Il récupère également son système d’encoche assez longue prévue pour le système de reconnaissance faciale et le haut-parleur.

Quels concurrents pour le Huawei Mate 20 Pro ?

Il semble clair que le Huawei Mate 20 Pro entend se positionner en concurrent direct de l’iPhone Xs Max et du Samsung Galaxy Note 9. Contrairement à Apple qui distille avec parcimonie ses innovations, Huawei met le paquet en déballant tout son arsenal technologique d’un seul coup avec son Mate 20 Pro. Il propose la reconnaissance faciale 3D propre aux derniers iPhone et montre qu’il fait encore mieux avec le premier capteur d’empreinte sous l’écran. Pour en mettre plein la vue, il offre davantage que les autres avec un capteur photo surnuméraire et une base de 128 Go de mémoire de stockage comme le Galaxy Note 9 de Samsung. Il attaque d’ailleurs frontalement celui-ci au niveau de ses dimensions d’écran (6,4 pouces), ainsi que ses bords incurvés. Face à cette fiche technique, le Pixel 3, que nous avons évoqué dernièrement, semble bien en retrait malgré la présence d’un Android 9 Pie pur.

Quel est son tarif ?

Le Mate 20 Pro sera vendu 1.049 euros à partir du 26 octobre. Il se déclinera en noir, vert émeraude, bleu nuit, « twilight », un mélange de teintes bleutées. À 40 euros près, se trouve le Galaxy Note 9 dont l’écran incurvé fait la même taille que celui du Mate 20 Pro. Sans doute moins doué en photo, il dispose toutefois de 8 Go de mémoire vive contre 6 Go pour le Mate 20 Pro. Côté Apple, l’iPhone Xs est plus proche en termes de tarif (1.155 euros), mais il dispose d’une diagonale d’écran inférieure (5,8 pouces) et de 64 Go pour le stockage. Mais, plutôt que de succomber à cette débauche de technologies, pourquoi ne pas en profiter pour bénéficier des exceptionnelles capacités du P20 Pro ? Le prix de celui-ci vient justement de dégringoler en dessous des 600 euros.

L’œil de Futura

Une fiche technique parfaite pour un téléphone de rêve ? Pour plus de 1.000 euros, le Mate 20 Pro montre que l’on peut vraiment déballer la pointe des technologies du moment dans un seul mobile. Si cet inventaire à la Prévert impressionne, est-il vraiment nécessaire de disposer d’une telle puissance de feu pour parvenir à l’excellence ? Depuis des années, Apple prouve qu’en matière de photo, il est possible d’exploiter des capteurs moins denses pour des résultats exceptionnels. De son côté, Google, sur ses Pixels 3, nage à contre-courant, en se contentant même d’un seul et unique module photo. À priori, le résultat est déjà plus que correct. De même, si côté puissance, il faudrait pousser la comparaison pour savoir si le Mate 20 Pro va bien plus loin ou pas qu’un Snapdragon 845 ou un A12 Bionic, le smartphone cumule des options surtout faites pour impressionner. C’est notamment le cas de ce cumul de la reconnaissance faciale 3D et du capteur d’empreinte digitale intégré à l’écran. Le duo « ceinture/bretelles » autrement dit… Lorsque l’on connait l’efficacité du système d’Apple, est-il vraiment nécessaire de disposer des deux à l’usage ? Cela ressemble plus à une démonstration de force qu’à un véritable atout. 

Fiche technique

  • OS : Android 9 Pie et surcouche EMUI 9
  • Processeur : Kirin 980
  • Mémoire vive : 6 Go
  • Stockage : 128 Go (Ext via nao-SD Huawei)
  • Taille d’écran : 6,4 pouces
  • Définition : 3120 x 1440 (19,5:9)
  • Appareil photo : 40 mégapixels (f/1.8), 20 mégapixels (f/2.2), 8 mégapixels (f/2.4)
  • Façade : 24 mégapixels
  • Batterie : 4200 mAh
  • Particularité : capteur d’empreinte digitale sur l’écran

Ce qu’il faut retenir

  • Avec son Huawei Mate 20 Pro, le constructeur chinois met le paquet en termes de technologies.
  • Ultra-puissant, le mobile dispose d’un module photo doté de trois capteurs et d’une optique Leica.
  • Côté sécurité, il est le premier à intégrer un capteur d’empreinte digitale dans l’écran.
  • Il en fait certainement un peu trop.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

Cela vous intéressera aussi

À voir aussi : 


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :