Sur TikTok, une cure de « toxicité » pour les jeunes

Pervers narcissiques, dépendances affectives, relations toxiques, emprises… Sur les réseaux sociaux, ces expressions pleuvent pour décrire des relations amicales ou amoureuses. Instagram et TikTok se repaissent de ces témoignages et toutes sortes de pseudo-spécialistes apparaissent.

Chercher « relation toxique » sur l’application TikTok donne le vertige : 148,9 millions de vues et plusieurs centaines de milliers de vidéos. Les vidéos se succèdent, filmées face caméra ou encore dévoilant des captures d’écran de SMS. Jeunes ou âgés, les utilisateurs de la plateforme oscillent entre conseils, récits intimistes ou encore colère pour aborder les fameuses « relations toxiques » et déchaînent les commentaires d’abonnés empathiques et révoltés.

Des témoignages viraux

Assia*, 15 ans, a dévoilé l’an…

La rédaction vous conseille


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :