Cinq minutes pour changer de batterie : Nio déploie ses stations express en Europe

Le constructeur de voitures électriques chinois Nio a développé un système d’échange de batteries ultra rapide et automatisé.

Quand Nio se vante de permettre de recharger ses voitures en seulement cinq minutes, il ne s’agit pas d’une technologie de charge ultra-rapide, mais simplement de remplacer sa batterie vide par une autre prête à l’emploi. Le principe est de venir se garer à une place dédiée dans une station d’échange. L’opération s’effectue de manière entièrement automatique. Le sol s’ouvre sous la voiture et une machine vient récupérer l’ancienne batterie usée avant de la remplacer par une autre chargée à 100%. Cela prend moins de cinq minutes. L’ancienne batterie sera à son tour rechargée puis remontée sur un autre véhicule ultérieurement. Pour les automobilistes, il n’y a pas de solution plus rapide aujourd’hui.

4000 stations d’échange de batteries dans le monde d’ici 2025

Évidemment, seuls les modèles Nio sont compatibles avec ce système, et pour pouvoir en bénéficier, il faut souscrire une location de batterie. Plusieurs formules sont proposées selon le type de batterie utilisée. Pour le moment, quelques stations sont disponibles en Norvège et en Allemagne, avant un déploiement beaucoup plus important prévu dès l’année prochaine. Nio espère ainsi lancer plus de 4000 stations d’échange de batteries dans le monde d’ici 2025. Si le phénomène est encore nouveau en Europe, en Chine ce sont déjà un millier de stations d’échange de batteries de ce type qui ont été installées, essentiellement près de voies rapides.

Même s’il est ici beaucoup plus sophistiqué et 100% automatique, ces stations de recharge reprennent le concept des batteries amovibles pour scooters électriques, dont les premières stations dédiées ont également été récemment inaugurées en Europe.

A noter que les activités de Nio en Europe sont malgré tout encore confidentielles, avec comme seul modèle disponible l’ES 8, un SUVSUV électrique. D’autres modèles, parmi lesquels une berline électrique, sont cependant attendus dès 2023.


Continuer à lire sur le site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :