« La fin de l’anonymat menace le monde de la cryptomonnaie »

Réservé aux abonnés

ENTRETIEN. « La cryptomonnaie est en réalité l’opposé de l’intraçable », estime le grand reporter à Wired Andy Greenberg dans une enquête à rebondissements.

Propos recueillis par

Andy Greenberg est l'auteur du livre Les Criminels de la cryptomonnaie.
Andy Greenberg est l’auteur du livre Les Criminels de la cryptomonnaie. © ROBERT HOETINK / ANP MAG / ANP via AFP

Temps de lecture : 6 min

Rien ne va plus dans le monde de la crypto, depuis que FTX, une des plus grandes plateformes d’échange de cryptoactifs au monde, a annoncé s’être placée sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Son créateur, Sam Bankman-Fried, a beau avoir démissionné de son poste de PDG, les révélations se succèdent sur le fonctionnement opaque de l’entreprise basée aux Bahamas. Si la promesse d’une monnaie décentralisée, reposant sur la blockchain et donc permettant de s’exonérer des frais d’émission et de transaction reste intacte, celle de l’anonymat, tel que défendu par le Crypto Anarchist Manifesto de Tymothy C. May, apparaît de plus en plus menacée. Récemment, on en vient également à redouter un effet domino, alors que des sociétés, comme BlockFi, ont expliqué se trouver en diff…

Je m’abonne

Offres exclusives: -50% la première année


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :