La corrida, un sujet tellement « instagrammable »

Réservé aux abonnés

CHRONIQUE. Le débat, qui oppose frontalement les tenants d’un « progressisme » à ceux des « traditions », est idéal pour les réseaux sociaux, friands de polémiques et d’images spectaculaires.

Par

L'actrice francaise Marie Cornillon manifeste devant les arenes de Nimes pour interdire la tauromachie en France, le 16 novembre 2022.
L’actrice française Marie Cornillon manifeste devant les arènes de Nîmes pour interdire la tauromachie en France, le 16 novembre 2022. © Pascal Guyot/AFP

Temps de lecture : 8 min

L’avenir de la corrida aura agité les bancs de l’Assemblée. Le député LFI Aymeric Caron a finalement retiré, jeudi 24 novembre, son texte sur l’interdiction de cette pratique, en dénonçant des centaines d’amendements d’« obstruction ». Mais il a promis une nouvelle « proposition de loi transpartisane » pour « abolir la corrida », dénonçant la « torture » du taureau et son « calvaire » dans l’arène.

Nombreux sont les jeunes à s’être récemment emparés de ce sujet polémique sur les réseaux sociaux. Pétitions, vidéos virales, tweets, débats en direct, les plateformes prisées des jeunes sont devenues les alliés de militants aussi bien pour que contre l’interdiction de la corrida.

À travers les points de vue de six jeunes de moins de 30 ans engagés sur la question, Le Point s’est intéressé aux…

Je m’abonne

Offres exclusives: -50% la première année


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :