Publicités

Un homme pressé

Adapté du roman “J’étais un homme pressé”

Un matin de mai 2008, le puissant patron de Peugeot Citroën, Christian Streiff, est terrassé par un AVC dans son bureau. Le corps est intact, mais une partie de sa mémoire s’en est allée. Ce livre est le récit de son combat pendant trois ans pour se libérer de son handicap, et une terrible confrontation avec lui-même. Le capitaine d’industrie, celui qui fut l’un des plus importants patrons de France, ne renoncera jamais à se projeter dans l’aveni… Lire plus

Naissance du projet

Tout est parti de l’envie que Hervé Mimran avait de travailler avec Matthieu Tarot, le producteur d’Un homme pressé. Les deux hommes se voyaient régulièrement pour échanger des idées et parler de leurs envies, jusqu’au jour où ils ont évoqué un article du Monde, daté du 7 février 2013. Il s’agissait du portrait d’un ancien grand patron, Christian Streiff, victime d’un AVC en 2008 et qui avait dû cacher sa maladie pendant plusieurs mois… Lire plus

Le poids du langage

Le poids du langage est l’un des points communs entre Tout ce qui brille, Nous York et Un Homme pressé. Hervé Mimran précise : “Dans Un Homme pressé, je voulais davantage parler de la fragilité de la vie, de l’être humain, qu’on soit puissant ou misérable. Être un jour au sommet et le lendemain, plus rien. Ça m’a toujours fasciné. Et ça fait de bonnes histoires en plus. Qu’on ait peu ou beaucoup, on a toujours peur de le perdre.”


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :