Publicités

La France accueille le Sommet mondial de la santé mentale

Le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran au pupitre

5 octobre 2021

La France accueille le Sommet mondial de la santé mentale

Le troisième Sommet mondial sur la santé mentale se tient à Paris, en virtuel, les 5 et 6 octobre 2021.

    Accélérer la mobilisation internationale, défendre une approche respectueuse de la dignité des personnes, accroître le partage d’expériences positives et accélérer l’évolution des pratiques en psychiatrie et en santé mentale sont les enjeux du 3e Sommet mondial de la santé mentale.

    Ces deux journées de mobilisation réuniront des ministres de la Santé, des organisations internationales, des parties prenantes de la société civile, des personnes utilisant des services, des aidants, des professionnels, des experts, des personnalités influentes, des fondations et des institutions académiques.

    Le sommet sera ouvert par Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, ce mardi 5 octobre et sera clôturé le lendemain par Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées.

    Les conséquences de la Covid-19

    L’occasion d’aborder les conséquences immédiates et à venir de la pandémie de Covid-19 sur la santé mentale, de faire l’état des lieux des défis, des opportunités, des urgences, de présenter et de discuter l’action des organisations internationales. La rencontre permettra également d’échanger sur les pratiques innovantes en faveur des droits en santé mentale.

    Ce sommet, qui intervient une semaine après les Assises de la santé mentale, sera également l’occasion de rappeler les grandes annonces faites par le président de la République le 28 septembre dernier :

    • remboursement par l’Assurance maladie, dès 2022, des consultations de psychologues libéraux à hauteur de 40 euros pour la première séance et de 30 euros pour les séances suivantes, à partir de l’âge de 3 ans ;
    • création de 800 postes et allocation d’une enveloppe de 80 millions d’euros dédiés aux centres médico-psychologiques (CMP), à partir de 2022.
    « Mind our rights, now » – Brochure de présentation


    Source
    Auteur: Gouvernement.fr

    Publicités
    Publicités
    %d blogueurs aiment cette page :