Publicités

« COP 26 » : la France, membre actif de la Conférence des parties

Une pousse de plante est tenu au creux d'une main, remplie de terre

29 octobre 2021

« COP 26 » : la France, membre actif de la Conférence des parties

La Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (« COP 26 ») se tient du 31 octobre au 12 novembre 2021 à Glasgow.

    C’est à Glasgow, au Royaume-Uni, que se tient la 26e Conférence des Parties, dite « COP 26 », du 31 octobre au 12 novembre 2021.

    Depuis 1995 à Berlin, ce sommet réunit chaque année les États signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

    Cette année, plus de 190 dirigeants mondiaux sont attendus. Des dizaines de milliers de représentants de gouvernements, de villes, de régions et de parties prenantes non-étatiques (entreprises, investisseurs, ONG…) participeront aussi à ces deux semaines de négociation pour adopter de nouvelles mesures permettant de réduire de manière drastique les causes de l’effet de serre, principalement les émissions de CO2.

    La « COP 26 » doit répondre à quatre grands enjeux :

    1. Rehausser l’ambition climatique
    2. Finaliser les règles d’application de l’Accord de Paris
    3. Mobiliser la finance climat
    4. Renforcer l’Agenda de l’action

    Le GIEC, un organe scientifique pour éclairer la « COP »

    Depuis 1988, la Conférence des parties (COP) dispose d’un organe scientifique, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui a publié dans son 6e rapport d’évaluation du 9 août 2021, un constat alarmant sur le dérèglement climatique.

    Lire l’analyse sur le 6e rapport d’évaluation du Giec

     « COP 21 », un accord historique sur le climat adopté à Paris

    Le 9 février 2017, la ratification de l’Accord de Paris par les pays signataires de la Conférence des parties, lors de la COP 21, a marqué une étape cruciale contre le changement climatique. La prise de conscience opérée permet désormais de concevoir le développement économique en relation avec la protection de l’humanité.

    Pour agir contre le dérèglement climatique, l’objectif assigné à l’issue de la COP 21  est une baisse du réchauffement climatique à un niveau inférieur à 2°C, et de préférence à 1,5°C par rapport au niveau préindustriel. Il établit les objectifs visés par les pays pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici à 2030, à travers une activité sobre en carbone et l’utilisation raisonnée des ressources non durables comme :

    La feuille de route établie par chacun des pays membres sera évaluée à l’occasion de cette « COP 26 ». Il conviendra aussi de renforcer leurs engagements pour attendre les objectifs fixés.

    Les informations sur la « COP26 »

    Présidence, objectifs…. Retrouvez toutes les informations officielles sur la conférence.

    unfccc.int


    Source
    Auteur: Gouvernement.fr

    Publicités
    Publicités
    %d blogueurs aiment cette page :