Publicités

La France cesse les financements publics à l’étranger de projets d’énergies fossiles

Photo d'une installation de forage pétrolier

15 novembre 2021

La France cesse les financements publics à l’étranger de projets d’énergies fossiles

La France a signé un accord à la Conférence des Nations unies sur le climat (« COP 26 ») réaffirmant son engagement à mettre fin aux financements publics à l’étranger de projets d’énergies fossiles dès 2022.

    Le crépuscule des combustibles fossiles se confirme. La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé que la France ne financera plus de projets d’énergies fossiles à l’étranger d’ici à la fin 2022, qu’il s’agisse de l’aide publique bilatérale au développement ou des financements à l’export.

    Cet accord signé par la France est une nouvelle étape dans la décarbonation nécessaire des financements exports, et s’inscrit dans la lignée de la loi sur la sortie des hydrocarbures

    La ministre de la Transition écologique a, en outre, rappelé que la France avait rejoint la coalition internationale BOGA (« Beyond oil and gas ») visant à fixer une date de fin pour accélérer l’abandon progressif de la production de combustibles fossiles, contribuant ainsi aux objectifs de l’Accord de Paris sur le climat

    Comprendre les conférences internationales contre le dérèglement climatique

    « Ces engagements constituent un véritable tournant dans les négociations climatiques qui parlent désormais enfin de manière très claire de la fin des énergies fossiles. Ce tournant montre la preuve de l’utilité des COP qui permettent d’accélérer ces changements. »

    Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique

    ecologie.gouv.fr


    Source
    Auteur: Gouvernement.fr

    Publicités
    Publicités
    %d blogueurs aiment cette page :