Tennis: le prodige Carlos Alcaraz s’offre l’US Open et prend le pouvoir

Publié le : 12/09/2022 – 01:53

Vainqueur du Norvégien Casper Ruud en finale de l’US Open (6-4, 2-6, 7-6 [1], 6-3), dimanche 11 septembre, Carlos Alcaraz met la main sur le premier titre du Grand Chelem de sa carrière. Avec ce sacre, l’Espagnol de 19 ans accède à la place de numéro un mondial. Il est le plus jeune joueur à atteindre cette position dans l’histoire du tennis.

Publicité

La jeunesse au sommet de la planète tennis. Si les légendes Rafael Nadal et Novak Djokovic ont fait main basse sur les trois premiers tournois du Grand Chelem cette année (Open d’Australie et Roland-Garros pour le Majorquin, Wimbledon pour le « Djoker »), l’US Open 2022 est tombé dans l’escarcelle d’un petit phénomène âgé de moins de 20 ans. La pépite Carlos Alcaraz a triomphé à Flushing Meadows, dimanche 11 septembre.

Numéro quatre mondial avant le début du tournoi, tombeur de Jannik Sinner et Frances Tiafoe dans des rencontres dantesques en quarts puis en demi-finales, l’élève de Juan Carlos Ferrero avait un sérieux client face à lui en finale : Casper Ruud, numéro sept mondial et finaliste à Roland-Garros en juin.

Sur la terre battue parisienne, le Norvégien avait subi la loi de Rafael Nadal, le maître des lieux. À New York, la donne fut différente contre le jeune Espagnol.

Bataille dantesque dans le troisième set

Malgré un parcours éprouvant dans ce dernier Grand Chelem de l’année, au cours duquel il a passé plus de 20h30 sur les courts (contre 18h30 pour son adversaire), Carlos Alcaraz a pris l’ascendant rapidement dans le premier set. Il s’est emparé du service de Ruud et a déroulé un jeu impeccable pour conserver cet avantage jusqu’au bout et s’adjuger la première manche en 50 minutes.

Le vent a tourné en faveur du Norvégien dans le deuxième set. Ruud a retrouvé ses sensations, libéré des coups énormes en retour de service et égalisé en 40 minutes. La fraîcheur physique du natif d’Oslo s’est constatée sur le court du stade Arthur-Ashe.

Bousculé, nerveux, Alcaraz a semblé sur un fil pendant de longues minutes, devant se battre sur chaque point pour rester au contact. Au forceps, l’Espagnol a sauvé deux balles de set et entraîné Ruud au tie break, qu’il a emporté avec autorité. Il avait alors les commandes du match en mains, cette fois pour de bon.

Alcaraz se hisse au sommet en effaçant Hewitt

Électrisé par le gain de la troisième manche, Carlos Alcaraz n’a pas laissé à Casper Ruud l’occasion de refaire surface. À 3-2 dans le quatrième set, il a converti sa première balle de break et fait un pas décisif vers le titre. Son adversaire n’a rien pu faire pour enrayer la machine. Et après une première balle de titre manquée, Carlos Alcaraz s’est imposé d’un ace puissant (6-4, 2-6, 7-6 [1], 6-3, 3h23 de jeu).

À 19 ans, 4 mois et 7 jours, l’Espagnol s’offre le premier Grand Chelem de sa carrière et succède au Russe Daniil Medvedev. Et ce n’est pas tout : cette victoire lui permet d’accéder au rang de numéro un mondial.

Carlos Alcaraz devient ainsi le plus jeune joueur à atteindre cette position dans l’histoire du tennis, battant le record de précocité de Lleyton Hewitt. L’Australien avait 20 ans, 8 mois et 23 jours quand il devint numéro un mondial, en novembre 2001. Déjà vainqueur de deux Masters 1000 cette année, Carlos Alcaraz frappe un énorme coup avec cet US Open et ce nouveau statut au sommet de l’ATP. Le public américain a peut-être bien assisté à la naissance d’un nouveau cador.


LISTE DES JOUEURS AYANT ATTEINT LA PLACE DE NUMERO UN MONDIAL

par ordre d’accession (dans l’ère Open)

Ilie Nastase (Roumanie), John Newcombe (Australie), Jimmy Connors (États-Unis), Björn Borg (Suède), John McEnroe (États-Unis), Ivna Lendl (République tchèque), Mats Wilander (Suède), Stefan Edberg (Suède), Boris Becker (Allemagne), Jim Courier (États-Unis), Pete Sampras (États-Unis), Andre Agassi (États-Unis), Thomas Muster (Autriche), Marcelo Rios (Chili), Carlos Moya (Espagne), Ievgueni Kafelnikov (Russie), Patrick Rafter (Australie), Marat Safin (Russie), Gustavo Kuerten (Brésil), Lleyton Hewitt (Australie), Juan Carlos Ferrero (Espagne), Andy Roddick (États-Unis), Roger Federer (Suisse), Rafael Nadal (Espagne), Novak Djokovic (Serbie), Andy Murray (Ecosse), Daniil Medvedev (Russie).


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :