Crise de l’énergie : EDF promet que les centrales nucléaires à l’arrêt en France rouvriront cet hiver

Un redémarrage très attendu. Auditionné devant l’Assemblée nationale, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, a assuré mercredi 14 septembre que les 26 réacteurs nucléaires français aujourd’hui à l’arrêt devraient avoir repris leur production d’électricité au cours de l’hiver.

Très dépendante de l’énergie nucléaire, la France souffre de la mise en pause d’une grande partie de ses réacteurs (26 sur 56) pour diverses opérations de maintenance, dont certaines ont pris beaucoup de retard à cause de la pandémie de Covid-19. Pour ne rien arranger à la situation, des problèmes de corrosion ont été détectés début 2022, contraignant EDF à entreprendre un contrôle quasiment général des centrales.

Cédric Lewandowski, directeur exécutif d’EDF, a par ailleurs déroulé le calendrier prévisionnel de la remise en service des réacteurs. Cinq doivent repartir en septembre, cinq en octobre, suivis de sept supplémentaires en novembre, trois en décembre, trois en janvier puis deux en février. Le 26e réacteur, situé dans la centrale du Bugey (Ain), se trouve actuellement en arrêt « fortuit » mais devrait redémarrer rapidement.

Les travaux en cours souffrent du manque de techniciens aux « compétences pointues et rares », a toutefois alerté Jean-Bernard Lévy. Tuyauteurs, soudeurs, robinetiers, chaudronniers… Ces profils font défaut en France, « (ce qui) affecte notre capacité à réparer au rythme que nous souhaiterions », a-t-il déploré.

Pour le gestionnaire du réseau de transport électrique, RTE, la tenue « effective » de ce calendrier de remise en service jouera un rôle essentiel dans la gestion électrique cet hiver. Sans écarter le risque de pénuries, acteurs de l’énergie et gouvernement ne cessent depuis la rentrée d’exhorter les Français à la sobriété.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :