Guerre en Ukraine : ce qu’il faut retenir de la journée du 1er novembre

Les céréales ukrainiennes se retrouvent de nouveau sur la table des négociations. Le Centre de coordination conjointe (JCC) chargé de l’accord international sur ces exportations a déclaré mardi 1er novembre que les cargos chargés de céréales russes seront immobilisés mercredi, et ce pour une durée indéfinie. Le JCC assure que toutes les parties prenantes de cet accord, soit l’Ukraine, la Turquie et la Russie (qui a suspendu son adhésion le 29 octobre) ont validé l’interruption de trafic maritime. Franceinfo revient sur les derniers développements du conflit en Ukraine.

Une nouvelle vague de déplacements de population à Kherson

Les autorités d’occupation russes à Kherson, dans le sud de l’Ukraine, ont annoncé mardi avoir commencé le déplacement de milliers de personnes supplémentaires. Les forces de Kiev mènent depuis plusieurs semaines une contre-offensive pour reprendre la région de Kherson, avançant d’ouest en est. « Nous allons réinstaller et transférer jusqu’à 70 000 personnes » se trouvant actuellement dans une bande de 15 kilomètres de profondeur à l’est sur la rive gauche du fleuve Dnipro, a déclaré le gouverneur installé par Moscou à Kherson, Vladimir Saldo.

Les habitants de Kiev ont retrouvé l’eau courante

Cette annonce bienvenue pour les Kiéviens a été faite mardi sur Telegram par Vitali Klitschko, le maire de la capitale ukrainienne. « L’approvisionnement en énergie » a également été rétabli, a précisé l’édile, même si des coupures sont toujours de mise. Près de 80% des habitants de Kiev étaient privés d’eau lundi, après des frappes russes. Plus de 300 000 foyers étaient aussi privés d’électricité. 

Deux conférences pour l’Ukraine prévues en France en décembre

Lors d’un entretien téléphonique, mardi 1er novembre, Emmanuel Macron et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky ont évoqué une « conférence internationale destinée à soutenir la résilience civile du pays tout au long de la période hivernale » que la France prévoit d’organiser le 13 décembre à Paris, en réunissant des bailleurs de fonds et divers autres acteurs. « Un travail de préparation avec les autres partenaires de l’Ukraine sera lancé prochainement à cette fin », précise l’Elysée, en annonçant par ailleurs « une conférence bilatérale visant à mobiliser les entreprises françaises », la veille, le 12 décembre.

Moscou accuse à nouveau le Royaume-Uni d’avoir saboté les gazoducs Nord Stream

Le Kremlin continue d’accuser les Britanniques d’être à l’origine des explosions ayant endommagé en septembre les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, construits pour acheminer le gaz russe en Europe. « Nos services de renseignement disposent de preuves suggérant que l’attaque a été dirigée et coordonnée par des spécialistes militaires britanniques », a déclaré mardi le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Déjà accusée une première fois samedi 29 octobre, la Défense britannique avait dénoncé de « fausses affirmations » de la Russie destinées selon elle à « détourner l’attention ».

Relance des discussions sur les exportations de céréales ukrainiennes

Le président turc Recep Tayyip Erdogan va s’entretenir dans les prochains jours avec ses homologues russe Vladimir Poutine et ukrainien Volodomyr Zelensky pour relancer l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes, a annoncé mardi le ministre turc des Affaires étrangères. « Notre président va parler avec Poutine et Zelensky dans les jours à venir », a déclaré à la presse Mevlüt Cavusoglu. « Nous pensons que nous allons surmonter cela », a-t-il ajouté, assurant que l’accord sur les céréales « profite à tout le monde ». 

Une haute diplomate américaine à Kiev pour afficher le « soutien » des Etats-Unis

Karen Donfried, cadre de la diplomatie américaines, s’est rendue en Ukraine mardi pour y apporter le « soutien continu » des Etats-Unis au pays envahi par la Russie. Cette visite éclair intervient quelques jours avant les élections de mi-mandat aux Etats-Unis, qui pourraient peser sur l’aide fournie par Washington. A Kiev mardi et mercredi, la sous-secrétaire d’Etat pour les Affaires européennes, Karen Donfried, devait y rencontrer des membres de la présidence ukrainienne et des diplomates, ainsi que des représentants de la société civile, selon un communiqué du département d’Etat américain.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :