VIDEO. Terrorisme : les deux djihadistes qui visaient des candidats à la présidentielle jugés dès jeudi

Publié le 04/01/2023 22:10 Mis à jour le 04/01/2023 22:44

Terrorisme : les deux djihadistes qui visaient des candidats à la présidentielle jugés dès jeudi
Article rédigé par

E.Pelletier, P.Vaireaux, A.Lepinay E.de Pourquery, G.LiaboeufFrance 2

France Télévisions

Le procès de deux djihadistes s’ouvre jeudi 5 janvier à Paris. Ils sont soupçonnés d’avoir préparé un attentat visant un meeting de Marine Le Pen en avril 2017. Les deux hommes avaient été repérés et interpellés dans leur planque.

Au printemps 2017, l’alerte d’une possible attaque terroriste est donnée par la DGSI. Sur les réseaux sociaux, l’un des agents se fait passer pour un responsable djihadiste en Syrie. Il reçoit, le 12 avril, une intrigante vidéo montrant des armes, des munitions et de la Une du journal « Le Monde » sur François Fillon. Une traque numérique permet d’identifier deux hommes, Clément Baur, islamiste en lien avec les milieux tchétchènes et Mahiedine Merabet, un délinquant originaire du Nord. 
 


 
Les deux fichés S, inséparables depuis qu’ils ont partagé une cellule près de Lille (Nord), sont introuvables malgré l’avis de recherches envoyés à tous les services de police. Ils se sont fondus dans la population. Vus à Marseille (Bouches-du-Rhône), la DGSI remonte jusqu’à un immeuble où ils logent, les surveillent nuit et jour. Les deux hommes sont arrêtés le 18 avril 2017. Un pistolet-mitrailleur, des centaines de munitions et trois kilos et demi d’explosifs sont retrouvés dans l’appartement. En garde-à-vue, Clément Baur confirme avoir pensé à viser un meeting de Marine Le Pen, le 19 avril, à Marseille, mais avoir renoncé au projet. Des micros placés dans le parloir de sa prison prouveront son envie de commettre des assassinats. Tous deux sont jugés devant la cour d’assises anti-terroriste, dès le jeudi 5 janvier.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :