Ligue 1 : Toulouse et Nice cartonnent, Rennes tombe à Clermont, Lille bute sur Brest… Ce qu’il faut retenir de la 18e journée

Vainqueurs respectivement d’Auxerre (0-5) et Montpellier (6-1), Toulouse et Nice ont signé des victoires très larges lors de la 18e journée de Ligue 1, mercredi.

Quelques jours après leur entrée en lice en Coupe de France, les clubs de Ligue 1 retrouvaient les terrains, en pleine semaine, mercredi 11 janvier, lors de la 18e journée de Ligue 1. Avec Lionel Messi de retour, le PSG s’est débarrassé sans trembler de la lanterne rouge, Angers. En bas de classement, Auxerre, Ajaccio et Angers se sont inclinés tandis que Nantes, Brest et Strasbourg ont obtenu un point précieux contre Lyon, Lille et Lens. Les Marseillais réalisent quant à eux une bonne opération en haut du classement.

Paris et Marseille ne tremblent pas 

Dans le choc des extrêmes, entre le PSG, leader, et Angers, dernier, les Parisiens se sont imposés 2-0 à domicile, grâce à un but rapide de Hugo Ekitike (5e), puis un second but de Lionel Messi, de retour sur les terrains pour la première fois depuis son titre de champion du monde avec l’Argentine. Avec six points d’avance sur Lens, les Parisiens sont assurés d’être les leaders du championnat à la mi-saison. 

Sur le même score, Marseille s’est imposé également face à un candidat au maintien, Troyes. Les buts marseillais ont été inscrits par Chancel Mbemba (10e) et Jordan Veretout (46e), alors que la recrue Ruslan Malinovskiy a disputé ses premières minutes sous le maillot olympien. Les Phocéens réalisent une bonne opération en se rapprochant à deux points de la deuxième place, et en prenant quatre points d’avance sur leur poursuivant, Rennes.

Le changement sourit à Nice et Strasbourg

A Nice et Strasbourg, la semaine a été agitée avec le limogeage de leurs coachs respectifs, Lucien Favre et Julien Stéphan, après leurs éliminations en Coupe de France. Les Aiglons, désormais sous la houlette de Didier Digard, n’ont fait qu’une bouchée de Montpellier (6-1), avec des doublés de Nicolas Pepe et Ross Barkley, puis des buts de Khéphren Thuram et Andy Delort. Téji Savanier a sauvé l’honneur sur un superbe coup franc pour Montpellier, mais le MHSC reste 15e, avec seulement trois points d’avance sur Brest, premier relégable. 

Les Strasbourgeois, eux, n’ont pas gagné, mais leur match nul contre Lens, deuxième du championnat, a une saveur de victoire (2-2). Dans un match haletant, les Lensois ont d’abord ouvert la marque grâce à Alexis Claude-Maurice (11e), puis les Strasbourgeois ont immédiatement inversé la tendance par l’intermédiaire de Sanjin Prcic (13e) et Kevin Gameiro (15e), avant que Loïs Openda n’égalise (33e). Les gardiens ont ensuite brillé en seconde période, pour préserver le score. Les hommes de Mathieu Le Scornet, entraîneur par intérim, accrochent donc une solide équipe de Lens, mais n’ont toujours pas gagné à domicile cette saison et restent 19e. 

Soirée cauchemardesque pour les Rennais à Clermont 

Dominés dans les duels, et frustrés par Clermont, les Rennais se sont inclinés en toute fin de match à Clermont (2-1). Privés de leur meilleur buteur, Martin Terrier, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou droit, les Bretons ont d’abord concédé l’ouverture du score de Grejohn Kyei (31e), puis ont mis du temps à trouver la faille pour égaliser. Arnaud Kalimuendo y est finalement parvenu (74e), mais le Stade Rennais a fini le match en infériorité numérique après les expulsions de Benjamin Bourigeaud (77e) et Warmed Omari (83e).

A 9 contre 11, les Bretons ont finalement concédé un deuxième but, en toute fin de match, par Johan Gastien (90+6e). Cette défaite vient confirmer les statistiques sur l’importance de Martin Terrier, puisque les Bretons n’ont gagné que 21% de leurs matchs en son absence depuis son arrivée au club (3/14). En plus de Terrier, les Rennais seront donc privés de Bourigeaud et Omari pour leur prochain match contre le PSG. 

Auxerre sombre face à Toulouse

Dans un duel entre promus, Toulouse a donné la leçon à Auxerre (0-5). Pourtant en difficulté à l’extérieur depuis le début de la saison, les Toulousains ont fait parler leur supériorité technique et ont profité de la passivité défensive auxerroise pour marquer à cinq reprises, grâce à Farès Chaïbi (4e), Anthony Rouault (33e), Branco van den Boomen sur pénalty (41e), Zakaria Aboukhlal (75e) et Thijs Dallinga (88e).

L’autre promu, Ajaccio, s’est incliné contre Reims (0-1), avec un but de Marshall Munetsi dès la 3e minute de jeu. Les Rémois enchaînent ainsi un dixième match sans défaite en championnat. 

Lille et Lyon tenus en échec, Lorient et Monaco restent au coude à coude

Malgré plus de 70% de possession, les Lillois ne rentrent de Brest qu’avec un seul point (0-0). Dominateurs, les Dogues ont pourtant eu du mal à se procurer des occasions franches, face à une défense compacte. Timides en première période, les Brestois d’Eric Roy sont revenus avec de meilleures intentions au retour des vestiaires et ont mis le Losc en difficulté à plusieurs reprises, mais les deux équipes se sont finalement neutralisées (0-0). 

Même score à Nantes, qui recevait Lyon (0-0). Les Canaris confirment leur solidité défensive puisqu’ils n’ont pas pris de but depuis la reprise, tandis que les Lyonnais s’éloignent un peu plus des places qualificatives pour les Coupes d’Europe. 

Aux cinquième et sixième places, Monaco et Lorient restent au coude à coude. Les deux équipes se quittent dos à dos après un match à rebondissements (2-2). Menés 1-0 après un but de Breel Embolo (61e), les Merlus ont renversé les Monégasques en deux minutes grâce à des réalisations de Dango Ouattara (76e) et Terem Moffi (77e). Mais les efforts des hommes de Philippe Clément ont été récompensés : après avoir touché trois fois les poteaux, ils ont égalisé sur un but de Wissam Ben Yedder dans le temps additionnel (90+3e). 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :