Economie

L’adoption de la loi anti-fake news de Macron repoussée à cause des polémiques

Les débats sont si vifs à l’Assemblée nationale que le gouvernement n’a pas réussi à faire adopter dans la nuit de jeudi 7 à vendredi 8 juin sa loi anti-« fake news », dont la fin de l’examen a été reportée à une date ultérieure, probablement en juillet. En cause : trop d’amendements, reflet d’un débat sociétal profond autour d’une loi dont la potentielle dangerosité effraie.