Publicités

« L’idéologie “Silicon Valley” est responsable de l’accroissement de la journée de travail »

LA CHRONIQUE DES LIVRES ET DES IDÉES. Après le succès remporté en 2017 par “L’art d’être libre”, voici traduit le premier ouvrage du journaliste britannique Tom Hodgkinson “L’art d’être oisif” (*). Ce bestseller, écrit il y a plus de 15 ans, s’inscrit dans une longue tradition littéraire où l’on compte Oscar Wilde, Bertrand Russell, Robert L. Stevenson, Paul Lafargue ou Samuel Johnson, célèbre pour sa biographie de James Boswell, mais moins connu pour avoir été l’éditeur au XVIIIe siècle de revues aux titres évocateurs : “Le Flâneur” et “Le Paresseux”. Occasion de rencontrer l’auteur.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :