Publicités

Antitrust: Facebook gagne une manche contre les autorités américaines

Un juge américain a infligé un revers aux autorités du pays qui accusaient Facebook de pratiques anti-concurrentielles en rejetant lundi leurs plaintes déposées fin 2020, faisant grimper le réseau social au-dessus des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière pour la première fois.
L’autorité américaine de la concurrence (FTC) et les procureurs représentant 48 Etats et territoires estimaient que Facebook abusait de sa position dominante et de ses coffres bien remplis pour évincer la concurrence et demandaient notamment à la justice de forcer l’entreprise à se séparer d’Instagram et WhatsApp.
Mais selon le juge James Boasberg, “la FTC n’est pas parvenue à présenter suffisamment de faits pour établir de manière plausible” que le groupe disposait vraiment d’un pouvoir monopolistique sur les réseaux sociaux.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :