Publicités

La Chine, qui abriterait 46 % des ordinateurs utilisés pour le “minage” des cryptommonaies, renforce les contrôles

Le gouvernement a déjà interdit aux grandes banques et aux fournisseurs de services de paiement de négocier des pièces numériques.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :